Les effets de l'aromathérapie dans le cadre d'une hystérectomie. Une étude clinique.

L'hystérectomie est la deuxième intervention chirurgicale gynécologique la plus fréquente. En effet, environ 400.000 hystérectomies sont effectuées chaque année aux Etats-Unis, 70.000 en France. Il s'agit d'un acte chirurgical qui consiste, pour des raisons médicales, à enlever tout ou une partie de l’utérus. On parle de l’hystérectomie totale quand il s’agit de l’ablation de l’utérus, du col de l’utérus, des ovaires et des trompes de Fallope. Le plus souvent pour traiter des fibromes utérins, des troubles du cycle menstruel ou un prolapsus utérin.

Toutefois, ces opérations chirurgicales et leurs conséquences provoquent de multiples réactions chez ces personnes: instabilité psychologique, hyperactivité du système nerveux autonome, élévation de la tension artérielle, stress et troubles du sommeil2. 32,3% de ces sujets éprouvent également des nausées et des vomissements3. De nombreuse recherches démontrent que la thérapie complémentaire aux huiles essentielles (HE) peut facilement et rapidement réduire ces troubles.

A cet égard, Choi JungHee et Kim Yun Mi1 de ‘Gachon University Gil Hospital’ à Incheon en Corée du Sud, ont mené un essai clinique d'intervention infirmière pour déterminer l'effet de l'inhalation des HE de lavande, mandarine et marjolaine sur le stress, le sommeil, les nausées et les vomissements chez les femmes qui ont subi une hystérectomie.

Lavande vraie
Essence de Mandarine
HE marjolaine à coquille

Expérimentation

Les 60 patientes, de 35 ans ou plus, ayant subi une hystérectomie assistée par laparoscopie ont ainsi été subdivisées en 2 groupes:

  • Groupe expérimental (n= 30), soins de routine plus l’inhalation de 2 gouttes d’un mélange d’HE de lavande, mandarine et marjolaine (3: 2: 1), déposées sur une compresse de gaze, pendant 5 minutes, deux fois. La 1ère inhalation se réalise juste après l'opération, et la seconde aux alentours de 21 heure du même jour, avant de dormir !
  • Control group (n = 30); pour ce groupe témoin, soins de routine sans inhalation d’HE.

Le stress, l'état du sommeil, les nausées et les vomissements se mesurent ainsi chez les 2 groupes entre 9h et 10h le 1 er jour après l'opération. Un échantillon d'urine a été prélevé sur chaque sujet pendant 24 heures pour mesurer le taux du cortisol. Pour tous les calculs, le niveau de signification a été fixé à p ≤ 0,05.

Résultats

Il existe des différences significatives pour tous les paramètres mesurés (p andlt;0,05), à l'exception du degré des stress psychologiques (p = 0,054):

  • Différences significatives entre les deux groupes pour le degré de stress physiologique (t = -3,20, p = 0,002).
  • Différences significatives pour le niveau de cortisol; une baisse de t = -2,01, p = 0,049.
  • Différences significatives pour le score de l'état de sommeil (t =2,47, p = 0,016) et le score de satisfaction du sommeil (t =2,43, p = 0,018).
  • Différences significatives pour le score sur la nausée et le vomissement (t = -2,58, p = 0,012).

Conclusion

Ainsi, l’inhalation du mélange d’HE de lavande, de mandarine et de marjolaine a permis de diminuer les niveaux de stress physiologique, du cortisol et des scores de nausées et de vomissements, tout en permettant aux patientes de mieux dormir. Par conséquent, l'aromathérapie par inhalation se révèle efficace pour améliorer la qualité de vie des femmes ayant subi une hystérectomie.

Dr. A. Zhiri

Références:
1andnbsp;Choi, J., andamp; Kim, Y. M. (2014). Effects of aromatherapy on stress, sleep, nausea and vomiting during patient controlled analgesia treatment of patients with hysterectomy. Korean Journal of Women Health Nursing, 19(4), 211-218.
2andnbsp;Selye, H. (1950). Stress and the general adaptation syndrome. British Medical Journal, June, 1383-1392.
3andnbsp;Hong, S. J., andamp; Lee, E. J. (2013). Cost analysis of post operative pain management for surgical patients using PCA. Journal of Korean Academy of Fundamentals of Nursing, 20, 137-146.

CONTINUER LA LECTURE

Je prépare l'hiver dès la rentrée

Cet hiver, j'ai décidé de ne pas rester cloîtré par peur de prendre froid : je m'adapte à la saison en prenant les précautions d'usage, en boostant mes défenses et en prenant soin de moi, naturellement. 1. JE CRÉE MES ATMOSPHÈRES L'hiver, les limites temporelles et géographiques se réduisent tant par le froid que par la taille des journées qui diminuent. Or, il y a une différence notable entre s'enfermer et se cocooner : l'intention. Je reste chez moi parce que je l'ai choisi. Et je prends soin de mon intérieur parce que j'y passe plus de temps qu'en été. Je m'offre des thés délicats dans lesquels j'ajoute une cuillère de recette tradition 'Défenses naturelles' au miel de Pranarôm. Et je diffuse des senteurs qui charrient la bonne humeur ou qui assainissent la pièce. 2. JE BOOSTE MES DÉFENSES Grâce à mon alliée, la solution défenses naturelles Aromaforce de Pranarôm. C'est un mélange équilibré d'huiles essentielles de Lavandin super, Bois de Hô, Eucalyptus radié, Niaouli, Romarin, Eucalyptus globuleux, Ravintsara, Menthe poivrée, Giroflier et Tea-tree. 10 huiles essentielles 100% pures et naturelles choisies par Dominique Baudoux pour leurs vertus très complémentaires.Un réflexe à adopter en cures d'1 à 3 semaines suivie d'une pause d'une semaine : je prends 1 goutte chaque matin dans un yaourt, du miel ou dans une mie de pain. 3. JE SOULAGE MES SYMPTÔMES La gamme Aromaforce propose des produits adaptés à tous les maux de l'hiver et aux préférences de chacun : spray nasal, spray gorge, sirop, pastilles pour la gorge, et propose des soins comme l'inhalation et le massage du baume pectoral pour faciliter la respiration. Tous ces soins allient la Propolis, l'échinacée et les huiles essentielles connus depuis des siècles pour leur puissance d'action.Si je veux adapter les mêmes principes sur mes enfants, je découvre la gamme PranaBB. 4. J'ADOPTE LES CAPSULES D'HUILES ESSENTIELLES Si, malgré toutes ces précautions, mon corps n'est pas parvenu à résister aux assaillants, j'accepte le repos nécessaire et j'en saisis l'opportunité. Je suis l'avis de mon médecin et je lui parle aussi des Capsules Aromaforce à base d'huiles essentielles pour les bronches ou pour le nez et la gorge.Faciles d'utilisation, elles permettent de prendre des quantités plus importantes d'huiles essentielles aux propriétés anti-infectieuses très fortes sans risque d'effets secondaires. L'occasion non négligeable de diminuer sensiblement la prise d'antibiotiques, ou de booster leur efficacité si elles se révèlent indispensables.Précautions d'emploi : Attention à bien respecter les précautions d'emploi spécifiques à chaque capsule. 5. HUILES ESSENTIELLES À GLISSER DANS SA TROUSSE DE PREMIER SECOURS CET HIVER Ravinstara " Feuille bonne à tout " pour les Malgaches, l'huile essentielle de Ravintasara est d'une tolérance cutanée exceptionnelle. C'est l'allié de l'hiver par excellence grâce à son action antivirale exceptionnelle sur tous les rhumes, refroidissements, grippes, sinusites,...✔︎ Usage local -andnbsp;✔︎andnbsp;Usage oral -andnbsp;✘andnbsp;DiffusionPrécautions d'emploi : Eviter pendant les 3 premiers mois de la grossesse et chez le patient au terrain convulsif ou épileptique Thym Thujanol Cette huile essentielle exceptionnelle au chémotype rare qui pousse uniquement dans le sud de la France est un must pour toutes les affections liées à la gorge et de type ORL. En cas d'indisponibilité de l'huile essentielle, je remplace avec de l'HE de Marjolaine à coquille CT Thujanol.✔︎ Usage local -andnbsp;✔︎andnbsp;Usage oral -andnbsp;✘andnbsp;DiffusionPrécautions d'emploi : Eviter pendant les 3 premiers mois de la grossesse Camomille Noble ou romaine Une huile essentielle puissante à utiliser en particulier en cas de chocs émotionnels ou de troubles nerveux. Anti-inflammatoire, elle est aussi idéale pour les petits problèmes de peau et les irritations des peaux sensibles qui souffrent en hiver. Dans ce cas ajouter 1 seule goutte dans sa crème corporelle.✔︎ Usage local -andnbsp;✔︎andnbsp;Usage oral -andnbsp;✘andnbsp;Diffusion Sapin baumier Les bourgeons de sapin baumier du Canada étaient déjà utilisés depuis des décennies contre la toux. Son huile essentielle possède des propriétés très similaires, mais beaucoup plus concentrées.✔︎ Usage local si dilué -andnbsp;✘andnbsp;Usage oral -andnbsp;✘andnbsp;DiffusionPrécautions d'emploi : Eviter pendant les 3 premiers mois de la grossesse Lavande vraie Le BA-ba des huiles essentielles, que l'on a coutume d'utiliser en été, se révèle également très agréable en hiver, précisément parce qu'elle nous rappelle les joies de la belle saison mais pas seulement. On la connait bien aussi pour son action apaisante qui permet de contrer la dépression hivernale. Elle est également très efficace contre les crampes en tout genre, en ce compris les nausées et s'avérera un bon complément de vos synergies hiver grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, anti bactériennes, antivirales et antifongiques✔︎ Usage local -andnbsp;✔︎andnbsp;Usage oral -andnbsp;✔︎andnbsp;Diffusion QUELQUES SYNERGIES HIVERNALES DE DOMINIQUE BAUDOUX À RÉALISER AVEC MES HUILES ESSENTIELLES ?andnbsp;Baume pectoral 3 gouttes d'HE de Ravintsara3 gouttes d'HE de Sapin Baumier2 gouttes d'HE de Thym CT Thujanol2 gouttes de Camomille Noble5 gouttes d'HV d'abricot10 gouttes de ce mélange à masser sur le thorax ou le haut du dos 6 fois par jour pendant 5 jours ?andnbsp;Gouttes nasales en cas de rhume et refroidissement 1 goutte HECT Eucalyptus radié 15 ml HV Calendula 1 goutte HECT Thym CT thujanol 1 goutte HECT Sapin baumier Dans un flacon muni d’une pipette en verre 1 goutte dans chaque narine 4 fois par jour ?andnbsp;Diffusion pour assainir l'air 5 gouttes d'HE de Ravinstara5 gouttes d'HE de Lavande Vraie10 gouttes de ce mélanges dans un diffuseur ultrasonique

Entrez dans l’univers de la Haute Diffusion

En touchant notre cerveau limbique, siège des émotions, sans passer par le filtre (rouleau compresseur) de notre raison, l’odeur d’une huile essentielle possède un pouvoir étonnant. Combinée aux vertus thérapeutiques de ses molécules, elle favorise une approche holistique et multi sensorielle de la personne qui en bénéficie. On le sait : la diffusion possède cette capacité de nous faire voyager en un instant. Elle nous transporte et nous soulève, en particulier si le mélange olfactif se réalise avec raffinement et subtilité. C’est pourquoi Pranarôm est parti à Grasse, à la recherche d’un nez pour refondre toute sa gamme de synergie diffusion. Les Diffusables étaient nés. Composer comme un musicien Le métier de nez a toujours fasciné et pour causeandnbsp;: il doit être capable de recenser plus de 1500 odeurs mais aussi savoir comment les combiner, c’est-à-dire connaître les accords de base utilisés depuis des générations tout en étant capable de s’en détacher suffisamment pour en créer de nouveaux. L’idée étant d’offrir au monde de nouvelles compositions uniques et étonnantes capables de provoquer une émotion. Le plaisir sensuel d’une odeur inédite Manipuler les huiles essentielles, matières nobles, riches et puissantes, a représenté un défi de taille pour notre nez. En effet, les instructions sont très précises. Conserver les HE de base des synergies d’origines pour leurs vertus thérapeutiques tout en créant un véritable parfum aux HE 100%, 100% bios. L’objectif ? Combiner les énergies subtiles des huiles essentielles et la complexité de leurs odeurs. Notre nez a ainsi, tel un chef d’orchestre, cherché à offrir des perceptions nouvelles. A rendre hommage à la beauté de la nature et à faciliter les sensations émotionnelles qu’elles pouvaient provoquer en nous. Des symphonies olfactives Car c’est bien de cela qu’il s’agit : rendre aux odeurs leur pouvoir fascinant pour sublimer le quotidien. En combinant à la fois une odeur délicate et des vertus thérapeutiques, les huiles essentielles sont particulièrement bien placées dans la création de parfums à diffuser. Les Diffusables de Pranarôm sont nés de ces passions cumulées d’un nez et d’un pharmacien pour la complexité de la nature et les multiples facettes par lesquelles nous pouvons l’appréhender. Et ce, en se laissant envoûter par elle à travers nos sens.