Simone Gatto : l’art de sublimer les agrumes

L’entreprise familiale sicilienne Simone Gatto fait rêver: c’est LE fournisseur principal en agrumes de la parfumerie du luxe au niveau mondial. Une success story qui puise ses racines dans 90 ans d'histoire et des générations de passionnés. En étant la première à avoir proposé des essences 100% pures et non diluées, elle prenait déjà des risques qui l'ont conduite à la pointe de l'innovation. Une voie qu'elle ne cesse d'emprunter en investissant sans cesse pour extraire le meilleur des fruits sans les abîmer. C'est évidemment un partenaire de Pranarôm, qui veille scrupuleusement à la qualité des huiles essentielles et essences qu'elle propose.  

Une extraction à la main

Eponges dans la conculina

Quand elle a été fondée en 1926, Simone Gatto était une petite entreprise d’extraction d’essences comme il en existait des dizaines dans la région. A l’époque, l’extraction se faisait à la main avec des éponges, un travail très dur pour les travailleurs qui voyaient leurs mains écorchées, le film lipidique de leur peau arraché à la longue par le contact avec les agrumes. La conservation des essences ainsi obtenues étant très compliquée alors, celles-ci n'étaient donc jamais vendues 100% pures. C'est finalement dans les années ’60, que l’entreprise Simone Gatto a surpris le monde en proposant des essences pures et naturelles. Un risque l’obligeant à investir pour des installations de pointe. Aujourd’hui encore elle continue à proposer des techniques d’extraction ultrasophistiquées pour respecter les fruits et leur essence. Elle possède d’ailleurs une machine différente pour chaque agrume et favorise autant que possible les filières bios. andnbsp;

Une seule provenance : l’Italie

Simone Gatto considère à juste titre que les agrumes ne possèdent pas la même saveur en fonction du sol qui les a vu pousser, des cultivars et du climat. L’orange sanguine de Sicile est ainsi beaucoup plus pigmentée qu’ailleurs, le très grand décalage de température entre le jour et la nuit ayant obligé le fruit à s’adapter. Ce goût, cette couleur et cette textures caractéristiques ne peuvent arriver jusqu'à notre odorat ou nos papilles dans toute sa puissance que s'il n'est mélangé qu'avec des fruits similaires, donc de même provenance. C’est pourquoi l’entreprise ne traite que des agrumes en provenance d’Italie. Une rigueur qui leur permet d’obtenir une essence très pure. andnbsp;

Des essences d'agrumes pour quoi faire ?

Seule une partie de la production de l'entreprise est dévolue aux essences et aux jus tandis que 85% part en France et en Suisse pour la parfumerie de luxe. Bergamote, oranges blondes, oranges sanguines, mandarines, citrons, autant de noms synonymes principalement de bonne digestion, de bonne humeur et de détente. Elles sont aussi antiseptiques et possèdent chacune leur spécificité établie scientifiquement en fonction de leur profil moléculaire. Propriétés des essences d'agrumes

La Bergamote : 95% de la production mondiale concentrée en un seul lieu

essence de bergamotte

La Bergamote est un agrume hybride, mélange d'un citron vert (lime) et d'une orange amère, cultivé depuis le 18e siècle presqu’exclusivement en Calabre (extrême Sud de l’Italie ) et encore, sur une étroite bande de terre. La production mondiale de Bergamote est donc particulièrement tributaire des intempéries de cette région, d'autant plus que son fruit est fragile et difficile à conserver. Récolté une fois par an, entre novembre et mars, il doit d'ailleurs être traité dans les heures qui suivent sa récolte, obligeant à travailler de nuit durant cette période pour traiter tous les fruits mûres sans en gaspiller. L’essence de Bergamote est la seule parmi les agrumes qui possède des molécules d’Acétate de linalyle (Ester) et de Linalol (Alcool terpénique), lui conférant des propriétés antibactériennes et sédatives, ce qui la rapproche grandement des propriétés des Lavandins. Une richesse que seule la nature peut nous offrir, toute en subtilité. Que nous avons la chance de pouvoir puiser en condensé dans de petits flacons à l'odeur enivrante.

CONTINUER LA LECTURE

Les hydrolats aromatiques : les reconnaître pour mieux les connaître – interview de Dominique Baudoux

Produits directement issus de la fabrication des huiles essentielles (HE), les hydrolats, utilisés depuis des siècles, possèdent l’avantage d’offrir l’accès à certaines molécules aromatiques hydrophiles aux femmes enceintes et aux personnes fragiles. Leur utilisation est ultra simple et leurs usages multiples. Un produit à toujours garder à portée de main. Depuis combien de temps utilise-t-on les hydrolats ? Certains écrits évoquent déjà l'existence de distilleries au temps des Egyptiens. Au IXe siècle, les alchimistes distillaient principalement la rose et l’absinthe. A cette époque, c'était surtout l’hydrolat et non l’HE qui intéressait les gens ! Quelle est la différence entre une HE et un hydrolat ? Les hydrolats sont des extraits aqueux hydrophiles (qui se mélangent à l'eau) tandis que les HE, hydrophobes, ne contiennent jamais d’eau et ne s’y mélangent d’ailleurs jamais naturellement. C'est la raison pour laquelle on veillera toujours à verser ses HE dans un corps gras comme du lait ou du miel avant de les plonger dans un bain ou dans du thé. C'est aussi pour cela qu'il est si facile de séparer l'HE de l'hydrolat à la fin du processus de distillation: il le sont par nature. Face à l’extrême densité de molécules contenues dans les HE, les hydrolats aromatiques possèdent une concentration en principes actifs aromatiques très faible. C’est ce qui les rend accessibles à tous, simples d’utilisation et très complémentaires. Quel est l’intérêt de ces eaux ? L’eau, présente dans tous les êtres vivants en proportion relativement élevée (entre 60 et 80 %), est déjà réputée en thérapie depuis des siècles. L’intérêt de l’hydrolat est d’unir cette mémoire de l’eau si vivifiante à celle du végétal, de porter le message de ces deux énergies pour agir sur les différents corps subtils de l’individu, à l’image de la rosée en contact avec la fleur. Les hydrolats sont une véritable union sacrée qui revitalise et redynamise les fonctions endormies ou défaillantes. Concrètement quelles sont leurs actions ? Les hydrolats aromatiques authentiques possèdent plusieurs mécanismes d’actions complémentaires pour agir au niveau du corps, de l’âme et de l’esprit. Ils disposent de l’action de l’infusion de la plante aromatique dont ils sont issus, majorée par la présence de molécules aromatiques émanant de l’HE extraite au même moment qu’eux, mais sans en avoir la même densité. En d’autres termes, un hydrolat est plus fort et plus complet qu’une infusion ou tisane mais moins puissant et efficace que l’HE également obtenue par distillation. Et au niveau psychologique ? L’hydrolat est énergie. Il contient la vibration de la plante aromatique sublimée par le processus de distillation, véritable art alchimique. Le plus grand respect est dû aux cueilleurs – distillateurs dont la symbiose avec les plantes de leur environnement est garante de la perfection de leur art ancestral. Dans cette optique, l’hydrolat agit également au niveau psycho-émotionnel pour les bleus de l’âme, les traumas de l’esprit, les troubles affectifs ou comportementaux. Quelle est la différence entre un hydrolat et une eau florale ? Une eau distillée ou hydrolat est obtenue par extraction tandis qu’une eau florale peut être aromatisée, c’est-à-dire contenir des arômes. A base d’eau, il est facile de soumettre les hydrolats à toute une série de manipulations et d’ajouts de conservateurs, d’arômes ou de parfums de toutes sortes. Pourtant, c’est quand il est vraiment 100% pur qu’un hydrolat possède les propriétés les plus intéressantes, en particulier s'il est bien recueilli dans le premier quart d’heure de la distillation. Des chromatographies, comme pour les HE, sont d’ailleurs réalisées pour en étudier les propriétés principales. Veillez donc à bien lire l’étiquette de votre hydrolat et sa traçabilité! Comment reconnait-on un hydrolat ? Les hydrolats se présentent sous forme d’eau limpide, le plus souvent incolore, et sont naturellement parfumés. Attention, leur odeur n’est d’ailleurs pas forcément celle de l’HE dont ils sont issus, elle est souvent plus terreuse. Leur densité se situe aux alentours de 1 et leur pH, donnée très importante qui détermine la qualité de l’hydrolat au départ et, par la suite, permet de constater son évolution et ses éventuelles altérations, doit être légèrement acide, entre 4 et 6. Comment les utiliser ? Les hydrolats aromatiques sont des solutions aqueuses aisément associables a tout autre extrait végétal ou non dès l’instant ou le milieu est hydrophile : teintures-mère de plantes, alcoolatures, extraits fluides, macérâts glycérinés de bourgeons, élixirs floraux, sont autant de remèdes qui peuvent se mélanger sans contrainte à tout hydrolat pour créer des synergies aux actions plus complètes. La phytothérapie de nos grands-parents s’en trouve revisitée. N’est-ce pas redondant de l’associer à d’autres types d’extraits végétaux ? Tout comme une poudre et une teinture d’une même plante n’auront pas des activités totalement identiques, il en est de même d’une infusion, d’une HE ou d’un hydrolat aromatique provenant d’une même plante. C’est la nature de l’extrait qui détermine sa composition biochimique et donc ses activités. C’est pourquoi la phytothérapie est tellement riche et passionnante, offrant une infinité de possibilités. Pourquoi n’avez-vous pas commercialisé les hydrolats plus tôt alors que vous y aviez accès ? Les hydrolats aromatiques sont des phases aqueuses qui se contaminent rapidement si l’on n'y prend pas le plus grand soin et ce, immédiatement après les avoir séparés de l'HE. Tout hydrolat sortant de l’alambic est stérile mais il importe de veiller à la propreté des opérateurs et à celle des récipients qui le renferment. Le moyen le plus fréquemment utilisé est une microfiltration (0,2 microns) avant le conditionnement en flacons en verre ou dans tout récipient opaque et l’ajout de conservateurs alimentaires (sorbate de potassium, benzoate de sodium), pour augmenter leur durée de vie tout en améliorant leur stabilité bactériologique. Lisez les étiquettes et observez leur apparence et leur fragrance : peu d'hydrolats sont vraiment 100% purs. Pourtant un hydrolat bien distillé, bien soigné, microfiltré et conditionné dans un packaging le protégeant de la lumière et de l’oxygène n’en a absolument pas besoin, pouvant se conserver pendant plus de 2 ans sans ouverture et 6 mois après ouverture. L'occasion d'accéder à un véritable hydrolat et à toute sa subtilité. --- Références : Les Hydrolats aromatiques – Dominique Baudoux (2016) andgt; les Hydrolats aromatiques andnbsp;

L’efficacité des HE sur la rhinite allergique scientifiquement prouvée !

Le nez qui coule en permanence, les yeux qui piquent, les éternuements, dès l’arrivée des beaux jours pendant des semaines, on s’en passerait volontiers. Grâce aux HE, il est possible de vivre le printemps comme tout le monde de façon 100% naturelle donc sans effets secondaires. Des solutions à portée de main et de bourse validées par la communauté scientifique.