Strengthen your immune defenses with Essential Oils

Many Essential Oils are renowned for their anti-infectious, bactericidal and virucidal action. Serious studies have been carried out by universities over the last thirty years and it is in particular the aromatogram technique which has made it possible to define the anti-bacterial power of certain Essential Oils with phenols, ketones or terpene alcohols.

As the major winter ailments such as colds and flu approach, it is good to protect yourself by using these health-friendly Essential Oils carefully.

For several years now, Pranarōm has been developing aromatherapy products formulated from the best chemotyped Essential Oils to strengthen the immune system and support the individual in the event of flu, colds, or ENT problems so typical in winter. The best-known Essential Oils in this family of anti-infectives are radiant eucalyptus and globular eucalyptus, ravintsara, niaouli, the well-known tea tree and even clove.

AROMAFORCE is a range of treatments that incorporates these treasures of aromatherapy into easy-to-use products:

  • Aromaforce - sanitizing spray : to purify the air and pleasantly refresh living spaces;
  • Aromaforce - natural defense solution : a mixture of Essential Oils to use directly on the skin or in atmospheric diffusion to support natural defenses. This synergy exists in a mini 5 ml version to take anywhere or in a classic 30 ml version;
  • Aromaforce - throat and nose spray , as well as organic syrup: to soothe the respiratory tract in the event of an ENT disorder.

The formula of AROMAFORCE products is based on the following Essential Oils: Lavandin, Ho Wood, Radiated Eucalyptus, Niaouli, Rosemary, Globular Eucalyptus, Peppermint, Ravintsara, Clove and Tea Tree.

Each product has been carefully dosed for safe use on the skin, for internal use or diffusion. It is nevertheless important to refer to the conditions of use and precautions for use of each product and to seek advice from your aromatologist pharmacist.

CONTINUE READING

FAQ : tout savoir sur votre diffuseur ultrasonique

Vous trouverez ci-dessous les réponses à vos questions les plus posées (FAQ) sur les diffuseurs à ultrasonique --- 1/ Quelles sont les caractéristiques des diffuseurs ultrasoniques? La diffusion ultrasonique se base sur la mise en suspension aérienne d’une masse d’eau et d’huiles essentielles lorsqu’elles entrent en résonnance avec un train d’ondes ultrasoniques de très haute fréquence (de 16 à 20 mégahertz). La diffusion ultrasonique est un mode de diffusion à froid, de sorte à ne pas détériorer la fragrance originale, mais aussi la valeur énergétique des huiles essentielles mise en suspension dans l’air. Le mode de diffusion ultrasonique offre une triple fonctionnalité au consommateur : l’appareil génère un flux important d’atomes d’oxygène chargés négativement, ce qui favorise le processus de respiration cutanée et augmente la concentration en oxygène dans le sang. une utilisation régulière de nos diffuseurs ultrasoniques peut mettre en suspension aérienne l’équivalent d’un demi-litre d’eau par jour, augmentant ainsi l’hygrométrie de nos lieux de vie souvent ‘asséchés’ par nos systèmes de chauffages ou de conditionnement d’air. les diffuseurs ultrasoniques PRANARÔM sont de remarquables diffuseurs d’huiles essentielles, dont il est facilement possible de contrôler la puissance olfactive et les plages de diffusion, mais également de choisir les ambiances aromatiques en fonction de nos besoins (relaxation, stimulation, réflexion, besoin d’exotisme, de dépaysement, ….). --- 2/ Est-ce que les ondes produites par un diffuseur ultrasonique sont dangereuses pour la santé ? Un ultrason est en réalité une onde sonore à très haute fréquence (dans ce cas, de 16 à 20 mégahertz), qui est donc inaudible. Cela ressemble en tous points aux ultrasons émis par des chauves-souris ou des cétacés à des fins d’orientation ou de localisation dans l’espace. Ce sont donc certes des ondes, mais elles n’ont rien à voir avec des ondes électro-magnétiques émises par les téléphones portables (par exemple) ou les micro-ondes qui servent à réchauffer ou à cuire les aliments. Les ondes ultrasoniques sont dès lors absolument dénuées de tout danger pour la santé. --- 3/ Mon diffuseur ultrasonique ne produit (pratiquement) pas de brouillard ! Plusieurs éléments peuvent amener à une production faible ou nulle de brouillard : Utilisation d’eau distillée ; pour rappel, l’eau courante ou l’eau de source sont les meilleures eaux pour remplir votre diffuseur Remplissage trop important de la petite cuve Remplissage trop faible de la petite cuve Arrêt de l’appareil, par manque d’eau ou suite à la fin du programme de diffusion --- 4/ Il y a encore de l’eau dans mon diffuseur, mais il ne fonctionne plus ! C’est normal. En dessous d’un seuil inférieur, les ultrasons ne peuvent se propager correctement au volume d’eau. Dès lors, l’appareil contrôle automatiquement le niveau d’eau et arrête la production d’ultrasons dès le niveau minimal atteint. Il faut donc simplement réintroduire un peu d’eau, quelques gouttes d’huiles essentielles, et la diffusion reprendra sans problème. 5/ Comment nettoyer mon diffuseur ? Considérez votre diffuseur ultrasonique comme un percolateur à café : tâcher de procéder à un entretien mensuel. Pour ce faire, utilisez de l’alcool pharmaceutique, faites-le légèrement chauffer dans un poêlon (40-50°C, soit une température à laquelle vous pouvez encore plonger votre doigt sans être obligé de le retirer de suite !), et déposez-le dans la cuve à eau. Ne pas mettre l’appareil en marche, mais laisser macérer une dizaine de minutes ; éliminer l’alcool et nettoyer à l’aide d’un coton-tige plongé dans ce même alcool pharmaceutique. Ne pas insister sur le nettoyage de la membrane, qui se nettoie d’elle-même en vibrant. Rincer avec de l’eau tiède, et essuyer sommairement, sans aller jusque dans le fond de la cuve. --- 6/ Nettoyage d’un diffuseur entartré. En lieu et place de l’alcool, utilisez un produit destiné au nettoyage des percolateurs (généralement à base d’acide citrique), voire du vinaigre. Chauffez ces liquides légèrement acides vers 40-50°C et versez-les dans la cuve ; Ne pas mettre l’appareil en marche, mais laisser macérer 10 à 15 minutes ; éliminer le liquide et procéder à un nettoyage classique --- 7/ Quelle quantité d’huiles essentielles puis-je utiliser dans mon diffuseur ? Pour un diffuseur recommandé pour un espace de 30 m² : de 5 (léger parfum) à 20 gouttes pour une cuvette remplie d’eau Pour un diffuseur recommandé pour un espace de 40 à 100 m² : de 10 à 50 gouttes par cuvette remplie d’eau --- 8/ Puis-je diffuser n’importe quelle huile essentielle avec mon diffuseur ultrasonique ? Non, bien entendu ! Bannissez les huiles essentielles phénolées (thym, sarriette, clou de girofle …), ainsi que celles contenant des aldéhydes aromatiques (cannelles, cumin, ..) ; en outre, les huiles essentielles riches en cétones terpéniques n’ont pratiquement pas d’intérêt en diffusion atmosphérique ‘à froid’. Cela dit, en cas de doute, informez-vous toujours auprès de votre pharmacien ou votre détaillant, ou consultez un ouvrage de référence consacré aux huiles essentielles. --- 9/ Est-il possible de verser un autre liquide que de l’eau dans la cuvette de mon diffuseur ultrasonique ? Non ! N’utilisez QUE de l’eau courante ou de l’eau de source ! Pas question donc de verser une huile végétale, de l’alcool, du parfum, voire même des huiles essentielles pures ! --- 10/ Quelle surface utile puis-je couvrir avec un diffuseur ultrasonique ? On considère qu’une pièce de 30 m² au sol peut aisément être saturée par les effluves aromatiques d’un diffuseur ultrasonique en moins de 15 minutes ; cela dit, la puissance olfactive peut dépendre de deux facteurs importants : d’une part la charge d’huiles essentielles déposées sur le lit d’eau, et d’autre part le caractère ‘fermé’ ou ‘ouvert’ de la pièce (sensibilité aux courants d’air, communications entre locaux, etc,...) --- 11/ Quelle quantité d’ions négatifs est produite par les diffuseurs ultrasoniques ? La quantité moyenne d’ions négatifs produits par le système ultrasonique est de 180,000 ions au mètre cube ; cette quantité vous installe dans des conditions qui sont proches de celles dont vous pouvez bénéficier lorsque vous êtes en haute montagne, ou dans l’environnement immédiat d’une chute d’eau ou d’un torrent. --- 12/ Qu’en est-il de la clé pour assurer l’entretien et la réparation des diffuseurs ultrasoniques Pranarôm? La clé n’est effectivement pas fournie avec les diffuseurs ultrasoniques. Elle n’a qu’une fonction : le remplacement de la membrane de production d’ultrasons lorsque celle-ci est déficiente, voire perforée. Dans ces rares cas, nous vous invitons à prendre contact avec votre détaillant, qui devra commander un kit de remplacement à Pranarôm, comprenant la clé et la membrane de remplacement. Nous vous rappelons que votre diffuseur Pranarôm est sous garantie pendant 1 an avec preuve d'achat. Cette garantie ne couvre pas la casse mais bien les problèmes techniques. En cas de problème technique, nous vous invitons à contacter votre revendeur qui, selon ses termes de service après vente, remplacera votre diffuseur ou le retournera à Pranarôm pour réparation ou remplacement, et ce dans le cadre de la garantie d'un an. --- 13/ Les ultrasons produits par les diffuseurs d’arômes ultrasoniques peuvent-ils incommoder nos animaux de compagnie ? L’oreille humaine est capable de percevoir des sons jusqu’à une fréquence de 20-25.000 hertz (ou 20 à 25 kHz) ; nos compagnons à 4 pattes sont effectivement dotés d’une acuité auditive supérieure à la nôtre, et peuvent percevoir des sons dont la fréquence atteint 60 ou 70 kHz. Sur base de cette différence, sont développés des appareils (sifflets à ultrasons, boitiers électroniques spécialisés, …) qui produisent un train d’ultrasons dans une gamme qui oscille entre 20 et 50 kHz. C’est ainsi que les oreilles humaines les plus affutées parviennent encore à percevoir un léger sifflement lorsqu’ils soufflent dans un sifflet à ultrasons. Par contre, nos appareils de diffusion ultrasonique émettent des ultrasons à une fréquence pouvant atteindre 20 MEGAhertz, (ou 20 MHz), soit d’une fréquence près de mille fois supérieure au seuil de détection de nos animaux de compagnie ! A de telles fréquences, il n’y a vraiment aucun danger que chiens, chats ou cobayes soient auditivement perturbés lorsqu’ils sont placés dans l’environnement proche d’un diffuseur ultrasonique! Produits conseillés :  andgt; La gamme diffusion

Chute de cheveux en automne : les huiles essentielles anti-chute

Vous êtes nombreuses (et nombreux) à nous envoyer des demandes pour prévenir la chute des cheveux en automne avec les huiles essentielles. Je vous livre donc une recette anti-chute un peu particulière issue du best seller "L'Aromathérapie" par Dominique Baudoux. Préparez le mélange d'huiles essentielles chémotypées suivant : HECT Cajeput (melaleuca cajeputii) 10 gouttes HECT Géranium rosat CV Egypte 20 gouttes Ess. Mandarine zeste 20 gouttes HECT Gingembre 10 gouttes Incorporez trois gouttes de ce mélange à une noix de shampooing juste avant utilisation. Massez normalement (mmmh ça va sentir bon ce mélange) et rincez. En plus de cette recette, je vous confie qu'habituellement les huiles essentielles utilisées dans les problématiques de chute de cheveux sont la cannelle (écorce ou feuille) et le pin sylvestre. Ces huiles essentielles ont en effet le pouvoir de stimuler l'échange cellulaire et sanguin et d'ainsi mieux irriguer le cuir chevelu ce qui rend la chevelure plus tenace. Ainsi par exemple, une friction aromatique bien utile à l'entrée de l'automne ou dans la trentaine pour ces messieurs : Huile végétale de jojoba 30 ml HECT Cannelle écorce 5 gouttes HECT Pin Sylvestre 20 gouttes Le soir venu, frictionnez la chevelure ( ou ce qu'il en reste ;-) ) avec l'huile après avoir lavé, rincé et essoré  les cheveux normalement. Laissez poser toute la nuit. Vous pouvez protéger votre oreiller avec une serviette de toilette.Répétez ce rituel deux à trois fois par semaine pendant trois semaines environ. Remarques : Ce mélange ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes. Si les cheveux ont déjà disparu, à ce jour aucune huile essentielle n'a été prouvée apte à donner lieu à une repousse.