Bien-être naturel

Reconnaître un véritable hydrolat aromatique en 6 points

L’hydrolat est une eau merveilleuse à utiliser dans son rituel quotidien et très complémentaire à l’usage des huiles essentielles. Cependant il peut être facilement dénaturé et nécessite une certaine vigilance dans le choix du produit.
  1. Le nom

L’hydrolat est l’eau récoltée en même temps que l’huile essentielle (HE) lors de la distillation. On utilise 1 kg de plantes fraîches pour obtenir 1 litre d’hydrolat ou 1 kg de plantes sèches pour obtenir 5 litres d'hydrolat. Même si l’HE ne se mélange jamais à l’eau, ce qui permet de la récolter par entraînement de vapeur d’eau, certaines molécules hydrophiles se mélangent quand même, conférant des propriétés bien spécifiques à l’eau ainsi récoltée et formant l’hydrolat. Ces molécules hydrophiles apparaissent principalement en début de distillation. Le terme hydrolat aromatique est donc le seul à se référer au produit décrit plus haut.* Distillation des huiles essentielles et des hydrolats Distillation des huiles essentielles et des hydrolats

  1. L’odeur

Les hydrolats aromatiques ne possèdent pas la même odeur que les fleurs dont ils sont issus. Leur odeur est plus herbacée, plus terreuse, on sent davantage la plante que la fleur. Les hydrolats qui possèdent une odeur florale ne sont généralement pas 100% purs. Or, l’ajout de parfum dans l’hydrolat le dénature.

  1. La conservation

Un hydrolat étant, comme son nom l’indique, composé majoritairement d’eau, sa stabilité est très difficile à préserver. C’est pourquoi il est courant d’ajouter des conservateurs, des stabilisants ou autres ce qui peut aisément se lire sur l’étiquette. Il est pourtant possible de conserver les hydrolats sans rien ajouter en créant un packaging approprié qui maintient l’hydrolat hors de la lumière et hors de tout contact avec l’air ambiant susceptible de le contaminer en faisant entrer les bactéries. Mais ce packaging est évidemment plus cher qu’un flacon classique : la meilleure formule étant un spray aérosol avec poche à air comprimé, sans gaz propulseur. Il permet une pulvérisation naturelle en brume légère à pénétration rapide tout laissant le produit intact.

  1. Sa traçabilité et son contenu

Afin d‘offrir le meilleur de leur potentiel, les hydrolats ne doivent pas être dilués, même pas dans de l’eau, et être recueillis à un moment bien spécifique de la distillation, soit entre la 15e et la 30e minute. Une fois passé ce délai, les molécules aromatiques qu’ils contiennent sont plus diluées et leur efficacité s’en trouve amoindrie. [caption id="attachment_5050" align="alignleft" width="200"]Chromatographie d'hydrolat Profil chromatographique de l’hydrolat de lavande vraie [caption id="attachment_5051" align="alignnone" width="200"]chromato-he-lavande Profil chromatographique de l’huile essentielle de lavande vraie C’est pourquoi il est important de connaître l’origine de son hydrolat et sa contenance en molécules aromatiques, aujourd’hui possible grâce aux avancées technologiques en matière d’analyse. Celles-ci permettent une connaissance de la biochimie et de la concentration moléculaire de l’hydrolat, et donc d’identifier et de quantifier toutes les molécules qu’il contient, prouvant par là-même l’existence de ses propriétés. andnbsp;

  1. Le label de qualité HACT

Label HACT
  1. L’efficacité pour tous

Un hydrolat récolté au moment adéquat, pur et naturel c’est-à-dire sans conservateurs ni ajouts d’aucune sorte donc non dilué et 100% bio, possède un profil chromatographique propre qui le différencie d’une HE mais lui confère des propriétés très intéressantes. Sa faible concentration en principes actifs (contrairement à l’HE où ils sont extrêmement concentrés), permet un usage sur les personnes sensibles comme les femmes enceintes, allaitantes, bébés, enfants ou personnes âgées. Sa teneur en eau permet également une excellente pénétration par la peau qui est également composée en majeure partie d’eau et de lipides qui attirent quant à eux les molécules aromatiques.

---
A découvrir : andgt; Les hydrolats de Pranarôm
Les hydrolats de Pranarôm

CONTINUER LA LECTURE

Le bois de rose est en danger ! Les mesures pour le préserver:

Depuis quelques années, le bois de rose est menacé d’extinction. Conscient de son rôle de leader en matière d’huiles essentielles, et fort de son amour des essences naturelles, Pranarôm a arrêté la commercialisation de cette HE pendant plusieurs années, le temps de trouver des solutions réalistes pour préserver cette matière première si précieuse.   La maîtrise de toute la chaine de production Afin d’assurer la qualité de nos huiles essentielles mais aussi le respect des cultures de nos matières premières, nous privilégions les rapports directs avec des partenaires sur le terrain plutôt que d’acheter des HE dans des banques. Il y a quelques années, les garanties de protection du Bois de rose menacée d’extinction n’étaient plus assurées. Ne souhaitant pas soutenir une production incitant à la déforestation ou à la contrebande, nous nous sommes mis à la recherche de solutions. Le bois de rose (Aniba rosaeodora) est aujourd’hui un produit classé CITES III Le CITES est une convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction. Elle a pour but de veiller à ce que le commerce international des spécimens d'animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent. Plusieurs solutions : Distiller la feuille de l’arbre Notre laboratoire de recherche a constaté que les chromatographies de l’HE de feuilles de Bois de Rose et de l'HE de Bois de rose elle-même étaient très semblables, ce qui confère des propriétés quasiment similaires aux deux huiles essentielles ! C’est pourquoi, depuis mars 2015, Pranarôm ne commercialise que l’HE de feuille de Bois de rose provenant de surcroît de plantations et non de prélèvements dans la forêt amazonienne. Chromatographie de l'HE de Bois de Rose - partie distillée : bois [caption id="attachment_5018" align="alignnone" width="450"] Chromatographie de l'HE de Bois de Rose - partie distillée : feuille Remplacer le Bois de Rose par du Bois de Hô Les deux huiles essentielles sont également très similaires d’un point de vue chromatographique. Certaines marques n’hésitent d’ailleurs pas à vendre le Bois de Hô comme du Bois de Rose exotique ! Pourtant il s’agit bien de deux espèces différentes. C’est pourquoi il est essentiel de veiller à bien lire les étiquettes et le nom lain (plus d’infos : https://www.pranarom.com/fr/aromatherapie-scientifique/les-huiles-essentielles). Comparaison des deux HE Le Bois de Rose, Aniba rosaedora var. amazonica fait partie de la famille des Lauracées et provient du Brésil, tandis que le Bois de Hô, Cinnamomum camphora CT Linalol s’apparente à la famille des Cinnamommum comme le Ravintsara et provient de Chine. Les HE de Bois de Rose et de Bois de Hô sont toutes les deux antiseptiques, toniques, antibactériennes, antifongiques, antivirales, et raffermissantes. L’HE de Bois de Rose offre néanmoins quelques avantages supplémentaires puisqu’elle possède une odeur généralement plus appréciée, peut être utilisée en usage oral et est également stimulante cérébrale. Bois de rose, l’huile essentielle des tout petits Diluée à 30% dans une huile végétale, elle est une alliée « antivirale, antibactérienne »…à masser sur les plantes de pieds, le thorax ou sur le pourtour de l’oreille. Quelques recettes du Dr Baudoux à réaliser avec l’HE de Bois de Hô OU de Bois de Rose : Pour les infections respiratoires, buccales ou urinaires 2 gouttes HECT de Bois de Rose ou de Hô dans du miel, de l’huile végétale de Macadamia ou du sucre de canne sous la langue 3 fois par jour Pour les infections urinaires ou gynécologiques, mélangez 2 à 3 gouttes HECT de Bois de Rose ou de Hô à deux gouttes d’huile végétale de Macadamia en application locale sur l’affection dermatologique ou sur le bas ventre. Précautions : Evitez les 3 premiers mois de la grossesse [caption id="attachment_5022" align="alignleft" width="150"] Bois de Rose - partie distillée : le bois [caption id="attachment_5023" align="alignleft" width="150"] Bois de Rose - partie distillée : la feuille [caption id="attachment_5024" align="alignnone" width="150"] Bois de hô - partie distillée : le bois

Les règles de base de la diffusion

Vous êtes attiré par la diffusion et, au moment de vous lancer, vous vous apercevez que malgré sa simplicité, quelques petites questions pratiques subsistent. Et vous avez raison de vous les poser car, comme toujours avec des substances actives, il importe de suivre les règles d'usage pour vraiment profiter de tous leurs bienfaits. Petit tour d'horizon. Les règles de base : Proportions: Toutes les HE ne peuvent pas être diffusées seules. C’est pourquoi nous vous conseillons de les mélanger avec une ou plusieurs HE qui se complètent d’un point de vue olfactif ou thérapeutique. Choix: Certaines HE ne peuvent même pas être diffusées du tout. D’autres sont à éviter pour les femmes enceintes et les bébés mais pas toutes. Règle de diffusion: Versez 10 à 15 gouttes dans votre diffuseur et ne diffusez pas plus de 15 minutes par heure. Ce n’est pas tant le volume d’eau que vous mettez dans votre diffuseur qui compte que la taille de votre pièce. Prenez un plus grand diffuseur plus puissant type Lilien si votre pièce fait plus de 40 m2. Femmes enceintes et bébés/enfant (jusque 6 ans): ne diffusez jamais quand bébé dort. Si vous diffusez des HE qui peuvent être diffusées en présence de bébés et de femmes enceintes, que vous respectez la proportion d'HE à verser dans votre diffuseur et le temps de diffusion de 15 minutes par heure maximum, il n'y a pas de contre-indication. Nous vous invitons à consulter la liste des HE les plus courantes et leurs conditions d'utilisation spécifiques. Guide pratique d’aromathérapie : La diffusion - D. Baudoux Pourquoi diffuser ? Il est prouvé scientifiquement que la diffusion travaille sur deux terrains : physiologique et olfactif. Elle n’est donc pas thérapeutique en soi mais permet de soutenir un traitement en assainissant l’air que vous respirez par exemple. Elle soutient également de façon générale les processus vitaux. Par son odeur, elle permet aussi d’agir sur le système nerveux et donc sur notre comportement et nos émotions (L’olfactothérapie : une science fascinante) en favorisant le bien-être. Il est donc essentiel que l’odeur de l’HE vous plaise pour être efficace, mais aussi que vous fassiez attention aux associations d’HE que vous diffusez. Toutes les HE d’une même famille aromatique, même si elles peuvent être diffusées, ne sont pas forcément interchangeables dans une formule de diffusion en raison de leur odeur qui diverge. Choisir son diffuseur Il existe deux types de diffuseurs vraiment efficaces pour conserver les propriétés des HE : Les diffuseurs à sec: il s’agit d’un procédé sans eau qui permet de régler la diffusion selon ses besoins. Le principe : une pompe à air vient diffuser de l’air à la surface d’un tube Venturi rempli par capillarité. Ses avantages: le diffuseur à sec permet un haut débit et une bonne concentration d’actifs aromatiques dans l’atmosphère. C’est-à-dire que l’odeur sera plus forte et viendra plus vite qu’avec un diffuseur ultrasonique, ce qui peut être peut-être plus intéressant si vous souhaitez travailler sur l’olfaction. Par contre la concentration moléculaire dans la pièce sera la même. Il est facile d’emploi et d’entretien mais n’humidifie pas l’air. Diffuseur Nobilé Le diffuseur ultrasonique: ce sont les ondes ultrasoniques silencieuses qui génèrent une brume aromatique froide. Ses avantages: Meilleur marché, ce procédé permet d’humidifier quelque peu la pièce en même temps. Les Diffuseurs ultrasonique Evitez les autres types de diffuseurs qui dénaturent les huiles essentielles en les chauffant par exemple. L’Eucalyptus radié pour la grippe et les bronchites HE riche en cinéole, l’HE d’eucalyptus radié, originaire d’Australie, est particulièrement intéressante pour les lieux publics : commerces, salles d’attente, maisons de repos, crèches, hôpitaux, mais aussi chez vous. Elle stimule les défenses naturelles et possède une action tonique. Versez directement dans votre diffuseur 3 gouttes d’HE d’Eucalyptus radié pour 7 gouttes d’HE non cinéolée comme : le bois de Rose, le Palmarosa, la Cannelle de Chine, le Lemongrass, la Litsée citronnée, l’Essence de Citron, d’Orange douce,… Dans ces proportions, l’HE peut également convenir aux femmes enceintes et aux bébés. Le mélange pour diffuseur Eucaly’Plus offre une synergie à diffuser idéale pour les voies respiratoires. Il ne peut être diffusé dans la chambre d’enfants de moins de 2 ans. Le Bois de rose pour les troubles nerveux HE riche en linalol, sa fragrance en possède toutes les caractéristiques : rosée, ronde, fine. Particulièrement indiquées contre l’insomnie, la mélancolie, la tristesse, la dépression et pour la concentration, l’attention. L’HE de Bois de rose peut être utilisée seule dans votre diffuseur. Mais généralement on la propose diluée entre 20 et 80%. C’est-à-dire que vous versez entre 2 et 8 gouttes dans votre diffuseur et que vous complétez par une autre HE qui se marie bien pour avoir 10 gouttes au total. Par exemple : La Lavande vraie, le Thym CT Linalol, le Petit Grain bigarade, l’Essence de Citron, la Mandarine, l’Orange douce, l’Orange Amère,… Elle convient également aux femmes enceintes et aux bébés. (Le bois de rose est en danger !) Le Bois de rose et sa merveilleuse note rose entre dans la composition de plusieurs mélanges pour diffusion dont l’Eucaly’Plus et l’Immuno’Plus qui aide à renforcer les défenses naturelles. Vous pouvez également utilisé de l’HE de Bois de Hô, très proche, mais l’odeur est moins agréable, c’est à vous de juger si elle vous plait ou non. L’Orange douce pour la bonne humeur Appréciée de tous, l’Essence d’Orange douce est très accessible : d’un prix abordable, elle s’associe avec beaucoup d’HE en olfaction, c’est donc une excellente base. Elle apporte en plus une ambiance fraîche et positive idéale pour tous les points d’accueil et pour apporter joie et bonne humeur en hiver. Elle possède en plus une action antiseptique et atmosphérique. Comme l’Essence d’Orange douce, l’HE de Bois de rose peut être utilisée seule dans votre diffuseur. Mais généralement on la propose aussi diluée entre 20 et 80%. C’est-à-dire que vous versez entre 2 et 8 gouttes dans votre diffuseur et que vous complétez par une autre HE qui se marie bien pour avoir 10 gouttes au total. L’Essence d’orange s’associe avec de très nombreuses HE comme le Pin sylvestre, le Pin maritime, le Bois de rose ou de Hô, la Lavande vraie, le Palmarosa, le Lemongrass, la Camomille Noble,… L’Orange douce entre dans la composition de  la majorité des mélanges pour diffusion Pranarôm, y compris ceux pour bébé diffusion et assainissant. Voici par exemple une synergie pour les cauchemars et peurs nocturnes comprenant de l’HE de Bois de rose et d’Essence d’orange douce : 3 gouttes d’HE de Bois de Rose 2 gouttes d’HE d’Angélique 2 gouttes d’Essence de Citron 3 gouttes d’orange douce Et une synergie pour prévenir la grippe pouvant également être diffusée dans les crèches à base d’eucalyptus radié et de Bois de rose : 2 gouttes d’HE de Sapin Baumier 2 gouttes d’HE de Bois de rose 2 gouttes d’HE d’eucalyptus radié 4 gouttes d’Essence de Citron Nous avons choisi l’Essence de Citron ici et non d’Orange douce pour son apport frais, antiseptique et désinfectant. --- Remarque importante : les mélanges pour diffusion Pranarôm, qu’ils soient pour enfants ou adultes, possèdent des proportions spécifiques. Il importe donc de suivre la posologie spécialement dédiée indiquée sur l’emballage. --- Référence : Guide Pratique de la diffusion de Dominique Baudoux – Mes 32 huiles essentielles préférées dans 62 formules à diffuser et à respirer