Natural health

Mal de gorge : peut-on soulager angine et pharyngite avec les huiles essentielles ?

Mal de gorge : peut-on soulager angine et pharyngite avec les huiles essentielles ?

En cas de mal de gorge, consultez en priorité votre médecin traitant. Il sera le seul à même de diagnostiquer ce dont vous souffrez. En complément du traitement qu’il vous prescrira, les huiles essentielles anti-infectieuses et réputées pour leur action bienfaisante sur la sphère ORL et donc la gorge irritée ou douloureuse seront les bienvenues. On pense bien sûr au Thym thujanol mais pas seulement. 

L’angine se caractérise par une inflammation de la gorge atteignant les amygdales et souvent les piliers du voile du palais. Une fois diagnostiquée, elle est traitée la plupart du temps par le médecin avec des antibiotiques (car c’est une maladie infectieuse) et par des médicaments de confort (spray anti-septique et anti-inflammatoire pour la gorge, paracétamol,…). Il en va de même pour la pharyngite bien que dans ce cas l’inflammation est clairement concentrée sur le pharynx et que parfois les antibiotiques sont évités.

Dans les deux cas, les huiles essentielles peuvent apporter un complément intéressant pour plus de confort.

Synergie pour l'angine

Dans son livre, « L’aromathérapie » aux éditions Amyris, Dominique Baudoux, docteur en pharmacie, préconise pour l’angine la recette suivante :

  • Huile essentielle de thym CT thujanol : 2 gouttes
  • Huile essentielle de tea tree : 2 gouttes
  • Huile essentielle de menthe citronnée (mentha citrata) : 1 goutte
  • Huile essentielle de mandravasarotra (cinnamosma fragrans) : 1 goutte

Vous obtenez un petit mélange d’huiles essentielles pures d’environ 0.5 ml.  Pour en obtenir plus et le conserver dans un flacon en verre ambré, augmentez les doses (multipliez par 10 en respectant les proportions : 2 gouttes deviennent 20 gouttes).

Le conseil de l’auteur :  2 gouttes de ce mélange sont à appliquer sur 1/4 de morceau de sucre de canne à sucer trois fois par jour pendant 2 ou 3 jours.

Il faut noter que si l’on n’a pas de menthe citronnée qui est difficle à trouver, on peut la remplacer par de la lavande vraie qui est également riche en esters et en alcools terpéniques.

Trouvez le point de vente près de chez vous

Aromaforce

Le spray gorge

Lorsqu’on parle de mal de gorge, on pense aussi tout de suite au nouveau spray gorge de Pranarôm contenant du Thym thujanol et de la Menthe poivrée : AROMAFORCE spray gorge. Comble du comble, il contient évidemment des huiles essentielles et il est certifié BIO !

Il apaise la gorge, le pharynx et les cordes vocales et a une influence adoucissante sur la forge. Petit plus : il rafraichit l'haleine. 

Posologie 

  • Le spray Aromaforce peut s'utiliser de 3 à 8 fois par jour. 
  • Amener l'embout du spray en position horizontale et le diriger vers la gorge ou la bouche en l'ouvrant largement. 

Trouvez le point de vente près de chez vous

CONTINUE READING

Walter Fischer: acupuncteur aux pieds nus de Bombay

Walter dans sa pratique à Bombay (photo L. Nesvabda) L'équipe de Pranarôm est heureuse de vous annoncer qu'elle a décidé de soutenir l'action humanitaire de Walter Fischer. Acupuncteur aux pieds nus, il a fait le choix voilà plusieurs années de consacrer son action à autrui, en ouvrant un dispensaire dans un des bidonvilles de Bombay en Inde. Soulager la douleur, panser les blessures d'une population qui n'a pas un accès facile aux soins médicaux... Le quotidien du petit dispensaire va dès le mois prochain s'enrichir d'une nouvelle pratique : l'aromathérapie scientifique avec l'aide de Pranarôm. Confrontée à de multiples demandes de soins émanant d'une population fragilisée, l'équipe de Walter Fischer a souhaité avoir recours aux huiles essentielles afin de potentialiser les effets de l'acupuncture et surtout d'élargir le champs des applications thérapeutiques du dispensaire. C'est la jeune aromathérapeute en herbes Marie Berthelot qui partira prochainement à Bombay pour mettre en pratique des protocoles d'aromathérapie au dispensaire qui a contacté Pranarôm pour solliciter notre aide. PORTRAIT : Walter Fischer est né en 1966 à Bruxelles et a grandi dans la région de Ath, pays vert où siège actuellement Pranarôm (qui a parlé de hasard?)... Sa vie de jeune adulte à Bruxelles est marquée par une succession de "piqûres" humanistes, qui le mèneront de fil en aiguille  jusqu'à Bombay... Le premier déclic a lieu en 1985 lorsque Walter effectue un stage de volontariat dans le cadre de ses études de commerce auprès de Mère Teresa à Calcutta. Il y rencontre le fameux dr. Jack Preger et sa petite clinique itinérante. Fascination. Dans les années 90, alors qu'il voyage énormément dans le cadre de son travail de représentant en Asie et au Moyen Orient pour l'industrie pétrochimique, il effectue une pause carrière de plus d'un an en Chine continentale qu'il apprend à connaître. Il ne sait pas qu'il y reviendra dix années plus tard pour un stage d'acupuncture en hôpital. Vers 1995, Walter rencontre en effet un acupuncteur Suisse qui lui montre combien la pratique de la médecine chinoise peut être nomade et accessible aux plus démunis. Il se forme alors au début des années 2000 à l'acupuncture dans une des meilleures écoles de la discipline : l'institut Guang Ming en Suisse. En 2007, Walter Fischer se pose à Bombay et y ouvre un petit dispensaire au coeur d'un bidonville. Il établit des contacts avec les ONG locales et bénéficie de la sympathie de familles du quartier. Les habitants du bidonville sont ravis de l'arrivée de ce médecin "aux pieds nus" et très vite sa petite clinique est comble. Il est assisté d'une fidèle traductrice du cru, Ujwala Patil, qui fonde une association sur place afin d'officialiser l'existence du dispensaire. Il y a peu paraissait dans le magazine ELLE un portrait de ce thérapeute Belge au coeur d'or (et aux pieds nus!). SOIGNER : La pratique de médecine chinoise de Walter est avant tout axée sur le soin des pathologies suivantes : douleurs dues à l'activité physique intense des patients et au climat humide (sciatiques, arthrite et arthrose), affections respiratoires et dermatologiques. Les patients sont pour la plupart envoyés vers Walter par des médecins allopathiques. Chaque jour, 20 patients sont traités, certains revenant quotidiennement pour leurs soins. Malgré l'efficacité extraordinaire de l'acupuncture, certaines pathologies ne peuvent être traitées par les aiguilles.  L'équipe du dispensaire se dit qu'il serait bon de pouvoir bénéficier des bienfaits des huiles essentielles. Walter en est convaincu à la suite de la lecture du livre du Docteur Willem sur l'aromathérapie. HEUREUX HASARD : Heureux hasard ou synchronicité, il y a 3 mois, Marie Berthelot écrit à Walter pour lui dire qu'elle souhaite participer à son beau projet et lui propose de pratiquer l'aromathérapie sur place. Marie est une jeune laborantine en France et elle possède une formation de base en aromathérapie qu'elle complète auprès de Dominique Baudoux.  Il n'y a qu'un pas à franchir, et Marie sollicite l'aide du laboratoire Pranarôm. Pranarôm entame donc une action de soutien au profit du dispensaire de Bombay, en accompagnant Marie et Walter dans leur démarche thérapeutique et en leur fournissant des huiles essentielles, des capsules et du matériel aromatique. C'est avec honneur et bonheur que Pranarôm souhaite s'inscrire dans cette démarche qui, nous l'espérons, bénéficiera à de nombreux patients issus d'une population trop souvent délaissée. SOUTENIR WALTER FISCHER, acupuncteur aux pieds nus : Visitez son SITE (et découvrez les merveilleuses photos qui y sont en vente. Vous pouvez aussi faire un don à son association) Visitez son  BLOG

Florence Veillet: a riding champion who is not afraid of “obstacles”.

Do you know Florence Veillet? Extraordinary young woman of 36 years old, living in Dordogne, winner of two national level disabled equestrian competitions this year. Despite the titanium rods that run through her spine since an unfortunate accident in 1991, Florence and her mare Quite have an explosive journey that inspires respect and a practice of riding that breathes the sweet scent of Essential Oils. Florence sometimes says that she went through hell following this accident in 1991 where a driver hit her. His spine is affected and will have to undergo 4 surgeries in order to preserve the use of his limbs. A rider at the time, she was banned from riding after the accident. Volunteer, she faced physical pain with courage and found strength and comfort with her husband Sébastien, whom she married in 1996, and her son Jonathan. In 2009, after a timid return to horse riding which remains her lifelong passion, she followed the advice of Joël Jeannot, Paralympic world champion who encouraged her to return to competition. Success is there for the Florence-Quite duo who won competitions last July in Verquineuil in the North and in August in Chalais in Charente which lifted them to second place in the general ranking of their category in disabled sports. To date, Florence Veillet and Quite are first in the series 3 paraequestrian circuit of the year 2009 having participated in 4 stages out of the 9 included in the circuit. They won the French Cup in this same series at Equitalyon on October 31, 2009. Pranarôm is proud to support the 2009 French champion series 3 and welcomes her international dressage classification on October 9, 2009 in Mulhouse to claim international qualifications and for the Paralympic Games (selections to come). His secret? The entourage of his family and his iron will, but also perhaps a little of the essential oils which help him to boost the condition of his mare and to fight against pain or stress. We interviewed Florence to learn more about how she uses aromatherapy with her horse. What aromatherapy treatments do you use for your QUITE mare? “I use Essential Oils for her tendons every time she makes a big effort. But I also use olfaction oils against the stress of competition or for her “heat”. Mandarin essential oil to breathe, and also Scots pine by olfaction for respiratory problems. When it is more serious, thyme on sugars (about 20 drops per day) and oregano capsules (10 per day in 3 doses for around ten days). I also massage it with Tarragon Essential Oil which I dilute in sweet almond oil and rub it on the neck and around the nostrils in the event of a dry, irritating and allergic cough, often due in horses to dust (shavings, hay, straw, etc.). I also use ravintsara in boxing or diluted in sweet almond oil as a disinfectant. When she is injured, I dilute true lavender in sweet almond oil and rub it on the wound. Aspic lavender, on the other hand, I favor for insect bites and sometimes I combine it with lemongrass essential oil. Quite loves it when I cut her carrots with a few drops of Mandarin, Grapefruit or Sweet Orange Essential Oil. I give him this snack in the evening because citrus zest is sometimes photosensitizing. Quite's reaction to all these treatments is very positive. This summer she had a severe cough episode treated by oils avoiding cortisone and anti-inflammatories which would have made her positive in anti-doping controls. Do you also use Essential Oils for your personal care? "For me the reaction to essential oils is clear: POSITIVE! Plants allow me to take less morphine and medications which were clogging my liver and making me very tired. I use Oléocaps 2 which contain basil (4 to 6 per day in 2 or 3 doses) for intestinal comfort and for energy. To combat the pain, I massage a few drops of Ylang ylang on the iliac bones where I have a lot of pain due to the formation of cortisol. I also rub myself when I have a lot of pain with diluted Basil Essential Oil. To warm up the muscles, wintergreen is ideal. For stress I regularly use mandarin capsules and I take two drops of laurel under the tongue before the competition. For colds and respiratory problems I take oleocaps 4 and pure ravintsara anointed on the plexus. As the Equitalyon competition approached, I had a sore throat and a very cold. I immediately took thujanol thyme in sugar for 3 days (2 to 3 drops) then oregano capsules. For the blows which are numerous in my sport, I use Italian anti-hematoma helichrysum and then also lavender or aspic lavender if I have burns. Essential Oils help me prepare for competition and experience it better. In Lyon recently I really appreciated them. Pranarôm is deeply happy to be able to support Florence in her horse riding practice with its aromatherapy products and welcomes the beautiful energy of such a charming duo on the equestrian track. We wish Florence and her mare Quite all the victories they deserve!