Des huiles essentielles moins connues : Le Petit grain mandarinier

mandarinier_rVous avez dit "huile essentielle de Petit grain mandarinier " ?

Imaginez donc ! Vous vous y connaissez un brin en aroma, et je vous dis « petitgrain mand.. » : vous répondrez fièrement en me coupant la parole « Ah oui, le bigaradier, l'oranger amer, Citrus aurantium, mais attention hein, pas la fleur, mais la feuille !! » . Superbe, excellent même ... sinon qu'ici c'est pas le petitgrain bigarade, mais bien le petit grain mandarinier ... De même, rien qu'à évoquer la « mandarine », vous me parlerez de la belle essence de cet agrume magnifique, de ses propriétés relaxantes, mais surtout de sa fragrance subtile, envoûtante, ... C'est bien vrai, mais je ne voulais pas vous parler de l'essence de zeste de mandarine, mais bien de l'huile essentielle obtenue par distillation des feuilles du mandarinier, bref de l'huile essentielle de petit grain mandarinier (Citrus reticulata - feuille). « Comment ça ? Ca existe un truc pareil .... Jamais vu, ni senti ça, moi !? ». Ben non, raison de plus pour qu'elle fasse partie de cette amusante série de petits articles. Donc, l'huile essentielle de petitgrain mandarinier existe bel et bien ! Et qu'en dit le spécialiste ? Vous savez peut-être que l'essence de mandarine est la seule essence d'agrumes qui possède un effet relaxant. Cela est dû à la présence - même sous forme de traces - de molécules très spéciales, les esters nitrés (comme par exemple le methylanthranylate de méthyle). Ces esters possèdent les mêmes caractéristiques que les esters aromatiques classiques, à savoir d'être relaxants et apaisants (à l'instar des esters de la lavande ou de la camomille). Et bien, là où l'essence de mandarine renferme au plus 1% de ces fameux esters, l'huile essentielle de petitgrain mandarinier en contient pas moins de 40% ... Aaaaah ... je vous vois venir, avec vos envies de remplacer l'une par l'autre. Certes c'est possible, mais là où vous utilisiez 2 gouttes d'essence, il vous faudra envisager uniquement une fraction de goutte d'huile de petitgrain mandarinier. L'odeur et le goût sont également très différents : ils ne sont pas mauvais du tout, mais ils n'ont pas la rondeur et la douceur d'une belle essence de mandarine verte BIO ... Cela dit, il n'en reste pas moins qu'il vous faut découvrir cette huile essentielle si vous aspirez à mieux dormir, à vous relaxer, à mieux gérer vos stress passagers ou à vous libérer de vos angoisses ou de vos peurs. se relaxer et mieux dormir avec le mandarinier ? se relaxer et mieux dormir avec le mandarinier ? Vraiment, une très belle découverte, et puis, peut-être aussi un sujet de conversation avec lequel vous en étonnerez plus d'un.

CONTINUE READING

Essential Oils with anti-carcinogenic potential? Extensive scientific research highlights the properties of certain Essential Oils

Scientific research on essential oils has a bright future ahead of it! Abdesselam Zhiri and Dominique Baudoux participated in the 12th International Symposium in Grasse “Aromatherapy and Medicinal Plants”. They presented the results of several studies on the evaluation of the anti-mutagenic and anti-genotoxic activity of Essential Oils. Through this conference and through the presentation of encouraging results, the opportunity that essential oils would offer in the field of anticancer drugs and in cancer prevention was highlighted. An interesting line of thought which was put forward by the team sponsored by Pranarôm... For the scientific research enthusiasts among you, discover the summary of this conference in this article. "The most scientific minds among you can discover the summary of this conference below: genotoxins induce genomic alterations, activate aging processes and initiate carcinogenesis. The positive correlation established between genotoxins and the initiation phase of tumors malignant diseases has aroused the interest of researchers in the field of oncology. From then on, the center of interest of genetic toxicology is no longer only the evaluation of genetic risks but also, and above all, the predictions of the risks of carcinogenesis and particularly the search for anti-mutagenic/anti-genotoxic products or derivatives with anti-carcinogenic effects. Anti-mutagenesis is a phenomenon of reduction, under the influence of exogenous factors, in the rate of spontaneous mutations and in the frequency of induced mutations. Anti-mutagenic products or substances are in fact substances capable of preventing and/or repairing DNA damage; these substances are often anticarcinogens. Research on the anti-mutagenicity of Essential Oils and their molecules is of great importance in the search for anticancer drugs and/or in the prevention of cancer. The objective of the work of the scientific team. 1 lies in the evaluation of the anti-genotoxic and anti-mutagenic activity of several essential oils and their action on mutagenesis induced by chemical and nuclear mutagens (Urethane, Methyl Methane Sulfonate 'MMS', ultraviolet rays C ' UVC'), UVA activated 8-methoxypsoralen '8-MOP'). Our studies, using the SMART2 test and Ames3 test, clearly show that the Essential Oils studied ( Helichrysum italicum, Ledum groenlandicum, Ravensara aromatica, Cinnamomum camphora Ct. 1,8-cineole, Origanum compactum, Artemisia herba alba, Coriandrum sativum , Cinnamomum Loureirii, Artemisia dracunculus, Laurus nobilis, Ocimum basilicum, Rosmarinus officinallis, Satureja montana, etc.) do not carry genotoxic risks given the absence of mutagenicity 4, 5, 6, 7 at the doses tested. On the contrary, some of them have a very marked anti-genotoxic capacity; they significantly reduce the rate of mutations induced by mutagens. The interaction between cytochrome P-450, fundamental enzymes in the biotransformation of xenobiotics, on the one hand and certain constituents of these oils on the other hand as well as their antioxidant effect, offer a valid explanation of this anti-genotoxic activity of these oils. We have shown that in Salmonella typhimurium no oil significantly induces histidine reversion mutations whatever the strain, with or without metabolic activation. In the same way, in the yeast Saccharomyces cerevisiae, no oil significantly induces point mutations by reversion of isoleucine-valine, nor intragenic recombination, nor intergenic recombination5, 6. On the other hand, certain Essential Oils appear to be cytotoxic to both S. typhimurium and S. cerevisiae 5. In addition, we have shown that certain oils induce apoptosis in yeast cells following DNA damage by radicals. We hypothesized that agents possessing such characteristics, namely absence of mutagenicity, cellular cytotoxicity due mainly to free radical effects caused by damage to mitochondria and mitochondrial DNA and finally induction of apoptosis and necrosis non-negligible, are likely to exert anti-mutagenic activity. Indeed, the Essential Oils, Or Artemisia herba alba and Cinnamomum camphora Ct. 1,8-cineole, showed a very clear anti-mutagenic activity by two different mechanisms depending on the mutagenic agent used; these two mechanisms depend mainly on the mutagenic agent, that is to say on the type of lesions induced in the DNA, rather than on the Essential Oil 5, 6. 1 This presentation is the result of several research projects carried out by Pranarom International in collaboration with Belgian, Spanish, French and Moroccan universities. It is a synthesis of three doctoral theses and several publications. 2 SMART Test = Somatic Mutation and Recombination Test. Test for Somatic Mutations and Recombinations of Drosophila melanogaster eyes and wings. 3 Ames Test = Test, invented by Bruce Ames, to determine the mutagenic potential of products. 4 M. Idaomar, R. El Hamss, F. Bakkali, N. Mezzoug, A. Zhiri, D. Baudoux, A. Munoz-Serrano, V. Liemans, A. Alonso-Moraga, Genotoxicity and antigenotoxicity of some essential oils evaluated by wing spot test of Drosophila melanogaster, Mutat. Res. 513 (2002) 61–68. 5 F. Bakkali, S.Averbeck, D.Averbeck, A. Zhiri, M. Idaomar, Cytotoxicity and gene induction by some essential oils in the yeast Saccharomyces cerevisiae, Mutat. Res. 585 (2005) 1–13. 6 F. Bakkali, S. Averbeck, D. Averbeck, A. Zhiri, D. Baudoux, M. Idaomar, Antigenotoxic effects of three essential oils in diploid yeast (Saccharomyces cerevisiae) after treatments with UVC radiation, 8-MOP plus UVA and MMS, Mutat. Res. 606 (2006) 27-38. 7 N. Mezzoug, A. Elhadri, A. Dallouh, S. Amkiss, NS Skali, J. Abrini, Zhiri, D. Baudoux, B. Diallo, M. El Jaziri, M. Idaomar. Investigation of the mutagenic and antimutagenic effects of Origanum compactum essential oil and some of its constituents. Mutation Research 629 (2007) 100–110 Also find the links to the studies relating to this subject which have been published in recent years with the support of the Pranarôm teams: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17383930 Antigenotoxic effects of three essential oils in diploid yeast (Saccharomyces cerevisiae) after treatments with UVC radiation, 8-MOP plus UVA and MMS. Cytotoxicity and gene induction by some essential oils in the yeast Saccharomyces cerevisiae. Genotoxicity and antigenotoxicity of some essential oils evaluated by wing spot test of Drosophila melanogaster.

Une huile végétale de Nigelle : multi-usage

Fleur de Nigelle L'huile végétale de nigelle (nigella sativa ou "cumin noir") est une perle pour la santé sous toutes ses formes. Elle est réputée en Asie Mineure depuis l'époque des Pharaons pour son action revitalisante et tonifiante sur la peau, ce qui s'explique aujourd'hui après analyse grâce à sa composition extraordinairement riche. Elle contient en effet à la fois des acides gras essentiels (acide linoléique oméga 6 et acide oléique oméga 9) mais aussi des agents anti-oxydants, des polyphénols... Utilisée par voie interne, elle est aussi aujourd'hui utilisée dans des protocoles de soins complémentaires en cardio-, dermato- et oncologie. Pour la beauté, la santé, voire même parfois la prévention de maladies graves, la Nigelle ne cesse de surprendre le monde médical et botaniste... Un intérêt probable dans les recherches sur la lutte contre le cancer. La Nigelle a été étudiée à maintes reprises depuis plusieurs années dans le cadre de recherches sur les cellules du cancer du pancréas et plus récemment sur les cellules cancéreuses de la prostate. En 2008, les chercheurs du Kimmel Cancer Jefferson à Philadelphie (USA), ont découvert que le thymoquinone, un composé moléculaire de l’huile de graines de Nigelle, bloquait la croissance des cellules du cancer du pancréas et tuait ces cellules cancéreuses. Plus récemment, une équipe de la faculté de médecine de l'université de Tulane aux USA a mis en exergue l'action du thymoquinone qui semble ralentir la croissance de certaines cellules cancéreuses de la prostate après une temps d'exposition très court. (articles plus complets en anglais ici et ici). Un complément alimentaire efficace. On peut ajouter quelques gouttes de nigelle dans les salades pour bénéficier de son apport en AGE et de ses anti-oxydants, et des milliers d'américains ont pris l'habitude d'en absorber rituellement une cuiller à café chaque matin car elle y est très populaire aux USA. En Inde traditionnelle, on agrémente surtout les pains Naan de graines de nigelle, et c'est aussi le cas au Maroc où les graines de nigelle interviennent parfois dans les tajines... Parole de Mahomet extraite des textes de l'islam (les hadith) : « L'huile de cumin noir guérit toutes les maladies sauf la mort » Un vrai trésor de beauté. L'huile de nigelle est à la fois réputée pour les peaux sensibles ou irritées, les peaux grasses à problèmes, les soins des cheveux et anti-pelliculaires. On l'utilise néanmoins rarement seule car son odeur est très aromatique (une odeur chaude et épicée, notamment parce qu'elle contient par nature une infime quantité d'huile essentielle de nigelle qui contient la thymoquinone). Une recette facile de lotion bi-phasée pour les cheveux abîmés et les cuirs chevelus irrités qui souffrent et qui démangent : huile végétale de nigelle 10ml huile de jojoba 30ml huile essentielle de camomille noble : 10 gouttes huile essentielle de nard de l'Himalaya : 10 gouttes hydrolat de camomille 40 ml Il faut bien secouer la bouteille de cette préparation avant application (c'est une lotion bi-phasée et l'eau et l'huile ne se mélangent pas). Massez les cheveux avec la lotion en insistant sur les pointes puis enveloppez la tête avec une serviette chaude. Conserver si possible toute la nuit. Eliminez ensuite avec un shampooing doux.