Entrez dans l’univers de la Haute Diffusion

bandeau les diffusables plantes

En touchant notre cerveau limbique, siège des émotions, sans passer par le filtre (rouleau compresseur) de notre raison, l’odeur d’une huile essentielle possède un pouvoir étonnant. Combinée aux vertus thérapeutiques de ses molécules, elle favorise une approche holistique et multi sensorielle de la personne qui en bénéficie. On le sait : la diffusion possède cette capacité de nous faire voyager en un instant. Elle nous transporte et nous soulève, en particulier si le mélange olfactif se réalise avec raffinement et subtilité. C’est pourquoi Pranarôm est parti à Grasse, à la recherche d’un nez pour refondre toute sa gamme de synergie diffusion. Les Diffusables étaient nés.

Composer comme un musicien

Le métier de nez a toujours fasciné et pour causeandnbsp;: il doit être capable de recenser plus de 1500 odeurs mais aussi savoir comment les combiner, c’est-à-dire connaître les accords de base utilisés depuis des générations tout en étant capable de s’en détacher suffisamment pour en créer de nouveaux. L’idée étant d’offrir au monde de nouvelles compositions uniques et étonnantes capables de provoquer une émotion.

Le plaisir sensuel d’une odeur inédite

Manipuler les huiles essentielles, matières nobles, riches et puissantes, a représenté un défi de taille pour notre nez. En effet, les instructions sont très précises. Conserver les HE de base des synergies d’origines pour leurs vertus thérapeutiques tout en créant un véritable parfum aux HE 100%, 100% bios.

L’objectif ? Combiner les énergies subtiles des huiles essentielles et la complexité de leurs odeurs. Notre nez a ainsi, tel un chef d’orchestre, cherché à offrir des perceptions nouvelles. A rendre hommage à la beauté de la nature et à faciliter les sensations émotionnelles qu’elles pouvaient provoquer en nous.

Des symphonies olfactives

Car c’est bien de cela qu’il s’agit : rendre aux odeurs leur pouvoir fascinant pour sublimer le quotidien. En combinant à la fois une odeur délicate et des vertus thérapeutiques, les huiles essentielles sont particulièrement bien placées dans la création de parfums à diffuser. Les Diffusables de Pranarôm sont nés de ces passions cumulées d’un nez et d’un pharmacien pour la complexité de la nature et les multiples facettes par lesquelles nous pouvons l’appréhender. Et ce, en se laissant envoûter par elle à travers nos sens.

Les diffusables : Zeste Tonic
les Diffusables : Zen
Les Diffusables : Force et Vitalité
Les Diffusables : Méditation
Les Diffusable : Eucaly'pur
Les Diffusables : Champ de Provence

CONTINUER LA LECTURE

Les effets de l'aromathérapie dans le cadre d'une hystérectomie. Une étude clinique.

L'hystérectomie est la deuxième intervention chirurgicale gynécologique la plus fréquente. En effet, environ 400.000 hystérectomies sont effectuées chaque année aux Etats-Unis, 70.000 en France. Il s'agit d'un acte chirurgical qui consiste, pour des raisons médicales, à enlever tout ou une partie de l’utérus. On parle de l’hystérectomie totale quand il s’agit de l’ablation de l’utérus, du col de l’utérus, des ovaires et des trompes de Fallope. Le plus souvent pour traiter des fibromes utérins, des troubles du cycle menstruel ou un prolapsus utérin. Toutefois, ces opérations chirurgicales et leurs conséquences provoquent de multiples réactions chez ces personnes: instabilité psychologique, hyperactivité du système nerveux autonome, élévation de la tension artérielle, stress et troubles du sommeil2. 32,3% de ces sujets éprouvent également des nausées et des vomissements3. De nombreuse recherches démontrent que la thérapie complémentaire aux huiles essentielles (HE) peut facilement et rapidement réduire ces troubles. A cet égard, Choi JungHee et Kim Yun Mi1 de ‘Gachon University Gil Hospital’ à Incheon en Corée du Sud, ont mené un essai clinique d'intervention infirmière pour déterminer l'effet de l'inhalation des HE de lavande, mandarine et marjolaine sur le stress, le sommeil, les nausées et les vomissements chez les femmes qui ont subi une hystérectomie. Expérimentation Les 60 patientes, de 35 ans ou plus, ayant subi une hystérectomie assistée par laparoscopie ont ainsi été subdivisées en 2 groupes: Groupe expérimental (n= 30), soins de routine plus l’inhalation de 2 gouttes d’un mélange d’HE de lavande, mandarine et marjolaine (3: 2: 1), déposées sur une compresse de gaze, pendant 5 minutes, deux fois. La 1ère inhalation se réalise juste après l'opération, et la seconde aux alentours de 21 heure du même jour, avant de dormir !Control group (n = 30); pour ce groupe témoin, soins de routine sans inhalation d’HE. Le stress, l'état du sommeil, les nausées et les vomissements se mesurent ainsi chez les 2 groupes entre 9h et 10h le 1 er jour après l'opération. Un échantillon d'urine a été prélevé sur chaque sujet pendant 24 heures pour mesurer le taux du cortisol. Pour tous les calculs, le niveau de signification a été fixé à p ≤ 0,05. Résultats Il existe des différences significatives pour tous les paramètres mesurés (p andlt;0,05), à l'exception du degré des stress psychologiques (p = 0,054): Différences significatives entre les deux groupes pour le degré de stress physiologique (t = -3,20, p = 0,002).Différences significatives pour le niveau de cortisol; une baisse de t = -2,01, p = 0,049.Différences significatives pour le score de l'état de sommeil (t =2,47, p = 0,016) et le score de satisfaction du sommeil (t =2,43, p = 0,018).Différences significatives pour le score sur la nausée et le vomissement (t = -2,58, p = 0,012). Conclusion Ainsi, l’inhalation du mélange d’HE de lavande, de mandarine et de marjolaine a permis de diminuer les niveaux de stress physiologique, du cortisol et des scores de nausées et de vomissements, tout en permettant aux patientes de mieux dormir. Par conséquent, l'aromathérapie par inhalation se révèle efficace pour améliorer la qualité de vie des femmes ayant subi une hystérectomie. Dr. A. Zhiri Références:1andnbsp;Choi, J., andamp; Kim, Y. M. (2014). Effects of aromatherapy on stress, sleep, nausea and vomiting during patient controlled analgesia treatment of patients with hysterectomy. Korean Journal of Women Health Nursing, 19(4), 211-218.2andnbsp;Selye, H. (1950). Stress and the general adaptation syndrome. British Medical Journal, June, 1383-1392.3andnbsp;Hong, S. J., andamp; Lee, E. J. (2013). Cost analysis of post operative pain management for surgical patients using PCA. Journal of Korean Academy of Fundamentals of Nursing, 20, 137-146.

La diffusion d'HE dans les établissements de santé : une étude scientifique

Une désinfection appropriée des surfaces environnementales des hôpitaux est indispensable pour éliminer les contaminants et réduire la propagation des maladies transmissibles. En effet, en raison de la présence de plusieurs souches multi-résistantes d’espèces microbiennes pathogènes (telles que Staphylococcus aureus, Clostridium difficile, Candida sp., Acinetobacter baumannii et Pseudomonas aeruginosa), l’utilisation de stratégies classiques d’assainissement environnemental (oxygène actif, hypochlorite, ammonium quaternaire… etc.) peuvent ne pas montrer l’efficacité adéquate pour atteindre leur éradication2. Parmi les stratégies alternatives à celles impliquant des agents assainissants conventionnels, l’utilisation des huiles essentielles (HE) représente une nouvelle solution sûre et efficace*. Le pouvoir antimicrobien de la diffusion d’HE a été largement étudié par plusieurs recherches. Ces dernières ont établi leur activité inhibitrice contre les bactéries, champignons, moisissures et levures. Les résultats de ces études ont donc mis en évidence le potentiel des HE et leurs composés en tant qu’outil d’assainissement et de contrôle des pathogènes environnementaux1,3,4.