A bas la cellulite ! Avec les huiles essentielles...

Le printemps vient d'arriver mais il faut s'y prendre bien à temps pour atténuer la peau d'orange et les capitons si l'on espère avoir un résultat. Dans son livre "L'aromathérapie", Dominique Baudoux nous livre une recette aromatique à appliquer localement pour lutter contre la cellulite. La cellulite est une inflammation du tissu cellulaire sous cutané. Mais ce terme est communément utilisé pour désigner un développement excessif du tissu graisseux au niveau de l'hypoderme aboutissant à un capitonnage disgracieux et parfois douloureux surtout au niveau des cuisses et des flancs (essentiellement chez la femme). Ce qui se passe est avant tout dû à une mauvaise circulation sanguine, rendue difficile à cause de la compression des vaisseaux sanguins par le tissu fibreux (collagène) et graisseux.

La recette "cellulite" de Dominique Baudoux :

  • huile essentielle HECT de Niaouli : 2 gouttes
  • HECT Cannelle de Chine (écorce) : 1 goutte
  • HECT Citronnelle de java : 2 gouttes
  • HECT Eucalyptus mentholé : 2 gouttes
  • HECT Patchouli : 2 gouttes
  • Ess. de citron zeste : 2 gouttes
  • à diluer dans 4 ou 5 grosses gouttes d'huile végétale de noisette.

L'ouvrage nous conseille d'appliquer 8 à 12 gouttes du mélange total localement en massage pénétrant 2 à 3 fois par jour sur les zones concernées jusqu'à nette amélioration. Il est à noter que la recette ne vous permettra pas de réaliser plusieurs applications. Si vous souhaitez vous préparer cette huile minceur à l'avance pour des applications répétées comme c'est conseillé, alors multipliez les quantités d'huile essentielle et d'huile végétale par 10.

CONTINUER LA LECTURE

Se prémunir des maux d'hiver avec les huiles essentielles. La Vidéo.

pranarom - découvrir les huiles essentielles AROMAFORCE pour lutter cotre les maux d'hiver.

Allergie et rhinite allergique : se préparer à l'arrivée des pollens

L' Estragon en prévention des allergies De plus en plus d'individus accueillent l'arrivée du printemps avec une crainte: celle du retour des pollens et donc des rhinites allergiques. Allergie = nez qui coule, éternuements intempestifs et yeux rougis... des symptômes bien désagréables pour les douces journées qui s'annoncent. On parle souvent de l'huile essentielle d'estragon dans la littérature comme une anti-allergique... L'huile essentielle d'estragon (artemisia dracunculus) contient des molécules aux propriétés anti-spasmodiques (des phénols méthyl-éther) en grande quantité. C'est ce qui lui confère son action courante décrite dans les livres d'aromathérapie : atténuer les inconforts digestifs ou les douleurs prémenstruelles. On le sait moins mais l'estragon intervient aussi dans la prévention des épisodes allergiques de saison. Il agirait à la fois comme un agent préventif "de terrain" sur les sujets allergiques (pollens, poussière, asthme allergique) et comme un anti-histaminique. Il est entendu que la prise d'estragon n'est pas aussi rapidement efficace que celle d'un médicament comme le ZYRTEC mais il semblerait que les expériences empiriques de bon nombre de patients lui attribuent une action préventive efficace et passent des printemps et des étés sans soucis. Ainsi , il est intéressant de prendre en prévention de l'arrivée des épisodes d'allergie 2  gouttes d'huile essentielle HECT d'estragon sur une mie de pain ou dans une cuiller à café d'huile d'olive, et ce deux fois par jour trois semaines avant l'arrivée des pollens (conseil issu du cours d'aromathérapie scientifique et médicale de D. Baudoux, éd. NARD 2008).