Tout savoir sur l’essence de Mandarine

Tout savoir sur l’essence de Mandarine

Aujourd’hui, Dominique Baudoux, fondateur de Pranarôm aromathérapie scientifique nous parle de l’essence de Mandarinier. A la seule évocation du nom de Mandarine, le consommateur, l’enfant ont le sourire aux lèvres et l’eau à la bouche tant elle symbolise la gourmandise savoureuse, juteuse, fraiche et sucrée.

Associée aux plaisirs des sens et au bonheur ou la joie, elle est offerte en présent lors des fêtes de fin d’année et tout le monde s’en régale. Si elle porte le nom de « mandarine », c’est en rappel de son origine chinoise et le suzerain en offraient à leur maitre et seigneur en cadeau des récoltes sur leurs terres. Le maitre des lieux n’était autre que le mandarin... Ainsi derrière chaque plante se cache une histoire des ancêtres associée à celle des plantes dont ils ont pu tirer grand avantage tant pour s’alimenter que pour se soigner ou pour en magnifier leur beauté.

L'huile essentielle de Mandarine

Description

Bien que le mandarinier puisse fournir différents types d’extraits aromatiques selon l’organe prélevé (feuilles, fleurs, fruits), c’est l’essence exprimée mécaniquement et à froid des zestes du fruit qui est la référence très utilisée pour des usages divers et variés.

Comme tous les citrus, le mandarinier aime le soleil et la chaleur qu’il va concentrer dans son fruit. Peu d’exigence quant au soleil pourvu qu’il soit à l’abris du gel et que la terre soit correctement drainée. De Chine, il a ensuite conquis d’autres espaces et aujourd’hui il est cultivé dans de nombreuses régions du monde au climat méditerranéen. La biochimie de son essence est très similaire à toutes les autres essences du fruit de la famille botanique des Rutacés, nous livrant avec bonheur tous les agrumes qui ornent nos tables au quotidien.

L’essence de zeste de mandarine affiche une concentration largement majoritaire de limonène (terpène) associée à un ester très actif malgré sa faible présence : anthranilate de méthyle. Nous y voyons aussi un faible pourcentage de furocoumarines qui en limitent certaines utilisations par leur action photo toxique (photosensibilisation après exposition solaire cutanée). Cependant, c’est bien la seule restriction que nous y verrons car cette essence peut s’appliquer dès les premiers de jours de vie du nourrisson jusqu’au dernier.

Elle possède une parfaite innocuité qui lui offre un emploi possible par toutes les voies d’administration de l’organisme. Comme toutes les essences de zeste de fruit des Citrus, le patient ne pourra pas s’en appliquer sur la peau avant une exposition au soleil prolongée (plus d’une demi-heure) sous peine de provoquer un risque de photosensibilisation qui peut se traduire par une rougeur, une démangeaison, voire une hyperpigmentation cutanée. Pour éviter cet inconvénient évitons l’application avant un bain de soleil et gardons un laps de temps de 6h pour s’exposer durablement. Le risque est uniquement cutané car aux doses thérapeutiques, la quantité absorbée par la voie orale est largement insuffisante pour provoquer cet effet photosensibilisant. L’activité anti coagulatrice des furocoumarines n’est nullement un problème lors d’une administration orale car ici encore, les doses thérapeutiques classiquement mises en œuvre sont trop faibles pour perturber les traitements des patients sous anticoagulants. Voila des mises au point rassurantes qui ouvrent l’utilisation de cette sympathique essence de Mandarine.

Activité thérapeutique

S’il fallait nommer la principale utilisation de cette essence, nul doute que nous mettrions en évidence son intérêt majeur sur le système nerveux central ou elle apporte harmonie et équilibre. Elle est calmante, apaisante, reposante, bienfaisante et sa fragrance est unanimement appréciée. Il en existe des vertes, des jaunes, des oranges et des rouges car la couleur et l’odeur dépendrait de la maturité du fruit avant son expression. La biochimie en revanche reste quasiment constante et identique quelque soit la couleur de l’essence.

La diffusion atmosphérique peut en faire un large emploi pour créer la détente des participants lors d’une réunion, le calme dans une classe d’enfants trop agités, l’apaisement avant le sommeil de bébé et d’autres membres de la famille.

La mandarine est synonyme d’accueil, de bienvenue, de joie et bien-être chez tous et pour tous. L’action la plus intense sera par le massage d’une huile dont la composition rassemblerait la Lavande vraie et la Mandarine. Il faut savoir que l’accord olfactif est aisé entre lavande, lavandin et essences d’agrumes. Sur la peau, au travers de la peau, la mandarine inspire la gourmandise de la vie et l’enfance joyeuse. Pour agir sur tous les symptômes divers et variés dont l’origine est une souffrance morale, cette essence apporte l’insouciance, le réconfort. L’essayer c’est l’adopter ! Stress, contrariété auront trouvé leur solution.

Comme toutes les essences d’agrumes, il n’en reste pas moins vrai qu’elles sont aussi stomachiques, eupeptiques, digestives et même légèrement laxatives. Les émotions souvent rattachées aux tripes et la mandarine apportera divers bienfaits sur le tube digestif ‘nerveux’.

En conclusion, cette essence est une indispensable de la trousse familiale. Elle est intéressante pour soulager les troubles digestifs, pour apaiser des personnes stressées, ou encore pour créer une ambiance chaleureuse.

Indications thérapeutiques de l’essence de Mandarine

Coliques du nourrisson

5 à 6 gouttes sur le ventre de bébé 30 minutes avant le repas ou au moment du symptôme, maximum 3 fois par jour.

Ambiance cool et relax 

6 à 8 gouttes sur l’eau d’un diffuseur ultrasonique pour une demi-heure à 1h de diffusion, répétée 2 fois par jour selon les besoins, en cas de stress prolongé ou de difficulté d’endormissement. 

Nervosité, agitation, excitation

3 à 4 gouttes sur le plexus solaire et/ou sur chaque voute plantaire et/ou sur la face interne d’un poignet pour la méthode olfaction et/ou 10 à 15 gouttes sur les zones paravertébrales pour un massage relaxant partant de la nuque vers le bas du dos, autant de fois que besoin. 

Joie de vivre, bonne humeur 

3 gouttes sur le plexus solaire au lever et 3 gouttes sur la face interne des poignets pour la méthode « olfacto », 3 fois par jour mais rien n’empêche la prise en bouche de 3 gouttes sur un peu de miel, sucre, 2 fois par jour. 

Article rédigé par Dominique Baudoux, fondateur de Pranarôm aromathérapie scientifique.

Trouvez le point de vente près de chez vous