Aromathérapie

La Marjolaine d' Espagne, cette belle inconnue

HECT marjolaine d' Espagne

On distille les sommités fleuries de la marjolaine d' Espagne Fans d’aromathérapie,  connaissez-vous les propriétés étonnantes et toutes particulières de l’huile essentielle de Thymus Mastichina ? Elle semblerait indiquée en cas de bronchite, sinusite, respiration encombrée, infections respiratoires... Mais cette essence aux accents du sud cache bien son jeu ! On la dit également salvatrice en cas de stress, de mélancholie et même de pellicules. Un mot d'explication et un petit panorama s'imposent ! Une invitation au voyage olfactif. Direction, la péninsule Ibérique...   Olé !

Un thym de plus ?

[caption id="attachment_2865" align="alignright" width="300"] Une plante vivace endémique à l'Espagne et au Portugal. Sur sols rocailleux et secs... La marjolaine sylvestre, parfois appelée à tort thym d’Espagne ou thym résineux ("mastic thyme" en anglais), est une plante aromatique issue de la famille des lamiacées que l’on ne rencontre que sur la péninsule Ibérique, d’où son nom courant faisant référence au pays de Don Quichote. La plante pousse en effet dans les terres intérieures du centre et du sud de l’Espagne, mais également au Portugal où elle porte le joli nom populaire de « bela luz » ou « belle lumière ». Cette plante de la grande famille des thyms offre une huile essentielle à l’arôme complexe, frais et troublant. L’odeur de l’huile essentielle évoque tant la rudesse du thym vulgaire que la rondeur de la marjolaine à coquilles, plantes avec lesquelles il ne faut pas la confondre.

Une composition complexe très intéressante

Contrairement aux essences de thyms les plus connues que sont le thym à thymol, à linalol ou à thymol, l’huile essentielle de thymus mastichina se compose en majorité d’1.8 cinéole, un oxyde terpénique qui la rend très expectorante comme toutes les huiles essentielles cinéolées. Cette forte présence de cinéole est tempérée cependant par une part assez variable mais non négligeable de monoterpènes tels le limonène et le béta-pinène. Selon divers auteurs, ce profil moléculaire lui confère ainsi des propriétés décongestionnantes de l'appareil respiratoire et régulatrices de la sphère nerveuse.

Une histoire à raconter

[caption id="attachment_2866" align="alignleft" width="199"] Une très belle floraison (photo. J Villares) Au sud du Portugal, on raconte que les villageois des terres rurales avaient pour habitude d’allumer des feux de marjolaine sylvestre à la Saint Jean pour fêter les jours les plus longs de l’année. La tradition populaire évoque que celui qui n’avait pas respiré l’arôme de cette « belle lumière » (bela luz), et qui n’avait pas sauté par-dessus son feu, ne reconnaîtrait pas l’amour cette année-là. En olfactothérapie, on pense d’ailleurs à la marjolaine sylvestre pour aider à passer un cap difficile au niveau émotionnel, pour surmonter une rupture, un manque de confiance en soi ou une fragilité affective.

Une utilisation variée

Fraîche ou séchée, la marjolaine sylvestre s’utilise pour aromatiser les soupes, les viandes ou le riz dans certaines parties de l’Espagne et du Portugal. Elle procure un arôme unique aux plats. En aromathérapie, l’huile essentielle de marjolaine sylvestre (HECT thymus mastichina) issue des sommités fleuries s’utilise essentiellement en diffusion et en application cutanée. Diffusée, elle est réputée assainir l’air et faciliter la respiration des personnes encombrées au niveau des bronches. Diluée et massée très localement sur le front ou les sinus mais aussi et surtout sur la poitrine et le haut du dos, elle est réputée atténuer les bronchites, les catarrhes, les sinusites ou les infections respiratoires. Comptez un dosage de 20 à 30 % dans une huile végétale pour bénéficier de ces propriétés. En olfactothérapie, respirée pure ou diluée à même les poignets, le plexus solaire ou la nuque, elle apporterait un réconfort certain en cas de chagrin, d’épisode de déprime ou de nostalgie. En cosmétique, elle semblerait également indiquée à raison de 2 % dans un shampooing neutre ou une huile de soin pour lutter contre les pellicules sèches ou grasses. Sécurisante sur les adultes sains, on la déconseille cependant aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants en dessous de 6 ans. Marjolaine Sylvestre, te voilà ! Forts de ces quelques éléments d'information, les amateurs et professionnels de l’aromathérapie et de l’olfactothérapie en feront sans nul doute leur nouvelle alliée ! andnbsp;