Aromathérapie

La Marjolaine à Thujanol, une alternative incontournable pour le Thym à Thujanol !

La Marjolaine à Thujanol, une alternative incontournable pour le Thym à Thujanol !

Marjolaine à thujanol est une parfaite alternative à l'huile essentielle de thym à thujanol trop rare L'huile essentielle de thym à thujanol (thymus vulgaris CT THUJANOL) est une huile essentielle que l'on retrouve très fréquemment dans les formulaires d'aromathérapie pour traiter la sphère respiratoire ou musculaire ainsi que la fatigue... Vous êtes nombreux à en apprécier les bienfaits... et à regretter de constater la pénurie généralisée qui touche cette huile essentielle ! Le thym à thujanol est en effet une plante dont la production annuelle est trop faible pour répondre à la demande. Heureusement, l'arsenal thérapeutique en aromathérapie est large et il est très intéressant de constater que l'huile essentielle de marjolaine à thujanol (origanum majorana CT THUJANOL) est une parfaite alternative pour ce thym trop rare. Le département scientifique du laboratoire Pranarôm nous explique pourquoi...

Une question de molécules :

[caption id="attachment_2615" align="alignright" width="300"] L'huile essentielle de thym à thujanol en pénurie ! La composition de l'huile essentielle de thym à thujanol est intéressante. Lorsqu'on analyse ses composés grâce à la chromatographie, on constate que cette huile contient un taux moyen de Trans- et Cis- Thujanol avoisinant les 35 % de sa composition totale. Le Thujanol est un alcool monoterpénique qui confère à l'huile essentielle de thym à thujanol sa réputation d'être une huile essentielle anti-infectieuse, anti-virale, bactéricide et fongicide très bien tolérée et plutôt douce.  Pour rappel, il existe plusieurs sortes de thym et l'huile essentielle dont nous parlons ici est différente de celle issue du thym à Thymol ou à Linalol. L'huile essentielle de marjolaine à thujanol (origanum majorana CT THUJANOL) contient quant à elle une concentration de Trans- et Cis- Thujanol avoisinnant les 28 % de sa composition totale en moyenne. Il s'agit donc bien là de deux huiles essentielles très proches en termes de composition moléculaire, et on retrouve au coeur de leur profil biochimique le Thujanol tant apprécié.

La Marjolaine, une plante amie de longue date :

[caption id="attachment_2616" align="alignleft" width="300"] On distille les sommités fleuries de la marjolaine Cousine éloignée de l'origan, l'herbe aromatique de marjolaine (origanum majorana) était déjà utilisée par les civilisations anciennes d'Europe et d'Egypte pour ses nombreuses propriétés "échauffantes" et apaisantes à la fois. Les Grecs et les Egyptiens l'associaient aux cérémonies funéraires pour faciliter le passage à l'au-delà. Les Grecs en consommaient également par voie orale pour les problèmes de digestion. Il existe plusieurs chémotypes de marjolaine... L'huile essentielle de marjolaine à thujanol est décrite par les auteurs d'ouvrages d'aromathérapie comme une huile anti-bactérienne et anti-virale puissante, qui stimule l'immunité et qui atténue la fatigue. On la retrouve aussi dans des protocoles d'aromathérapie dans le monde Anglo-saxon pour réguler le sommeil lors d'un passage en dépression, ou pour se prémunir des maux de l'hiver.

Facile à utiliser :

Lorsque l'on rencontre une formule aromatique contenant du thym à thujanol alors qu'il est en pénurie, il suffit donc de remplacer l'huile essentielle de thym à thujanol par celle de marjolaine à thujanol. Attention, il faut bien vérifier le chémotype dont il est question : CT Thujanol ou Thuyanol uniquement ! Pour être tout à fait complet, il faut souligner que l'huile essentielle de marjolaine à thujanol contient en moyenne 15 % de carvacrol, un phénol que le thym à thujanol ne contient pas. Ceci limite donc son usage un tout petit peu pour les personnes au foie sensible ou pour les femmes enceintes et les enfants en bas âge qui éviteront cette huile essentielle sauf avis médical contraire. Pour la voie interne, on dilue l'huile essentielle de marjolaine à thujanol dans un support tel que le miel ou l'huile végétale. Pour la voie cutanée, la consigne générale est de diluer l'huile à 20% maximum dans une huile végétale, et de ne jamais dépasser les 50 % dans une formule.

Des recettes adaptées :

[caption id="attachment_2618" align="alignleft" width="150"] Thym ou Marjolaine ? ;-) Voici pour terminer quelques formules issues des ouvrages de Dominique Baudoux à base de marjolaine à thujanol : - Dès que l'angine s'annonce, 2 gttes de marjolaine à thujanol sur un petit morceau de sucre à sucer ou dans du miel à raison de 3 ou 4 prises sur 24 heures. Pour adultes uniquement, femmes enceintes s'abstenir. - En cas d'épuisement physique et/ou psychique, masser le plexus solaire avec 3 gttes de marjolaine à thujanol dans 4 gttes d'huile végétale de noisette ou de noyaux d'abricot. A réaliser une à deux fois par jour jusqu'à amélioration nette.

CONTINUER LA LECTURE

L'huile essentielle de Bois de Hô, une alliée très tonique

L’huile essentielle de Bois de Hô est souvent présentée comme l’alternative idéale au Bois de Rose… Comme cette dernière, l’huile essentielle de Bois de Hô contient plus de 90 % de linalol ce qui en fait une huile tonique, astringente cutanée et stimulante pour les défenses naturelles… Mais qui est-elle vraiment ?

Mieux cicatriser les plaies avec les huiles essentielles

andnbsp; Dans son ouvrage "L'aromathérapie : se soigner avec les huiles essentielles" , Dominique Baudoux propose de nombreuses formules à base d'huiles essentielles qui ont une visée curative pour la peau. L'une d'elles traite la cicatrisation des plaies, avec la lavande vraie notamment. En dermatologie, la question de la cicatrisation des plaies est en effet cruciale. Bonne nouvelle, une étude clinique récente démontre que  l'utilisation d'huile essentielle de lavande vraie est appropriée pour le soin et la cicatrisation des plaies post-épisiotomie. Ceci nous conforte dans l'idée d'ajouter de l'huile essentielle de lavande vraie dans nos préparations à visée cicatrisante. Une formule cicatrisante pour les plaies : Dominique Baudoux, pharmacien aromatologue, nous donne dans son livre "Aromathérapie, se soigner avec les huiles essentielles" la formule suivante pour les plaies : - HECT Ciste Ladanifère (cistus ladaniferus)  : 1 goutte - HECT Lavande vraie (lavandula angustifolia)  : 3 gouttes - HECT Cajeput (melaleuca cajuputii) : 2 gouttes  - HECT thym CT Thujanol ou Marjolaine CT Thujanol (origanum majorana CT thujanol) : 2 gouttes Conseil d'utilisation : 3 à 4 gouttes du mélange sur la plaie 4 fois par jour pendant 4 à 5 jours. Il est évident que cette formule qui fait appel à des huiles essentielles pures sur la peau n'est adaptée que pour les plaies superficielles et ne convient pas aux femmes enceintes, allaitantes ou aux enfants de moins de 6 ans. Cette formule laisse la part belle à la lavande vraie qui est ici préconisée pour son action assainissante et apaisante à la fois. Une étude clinique sur les bienfaits de la lavande : [caption id="attachment_2624" align="alignright" width="300" caption="Land#39;episiotomie concerne plus de 60 % des femmes à land#39;accouchement"] Dans l'étude "Healing advantages of lavender essential oil during episiotomy recovery" (Vakilian K, Atrha M, Bekhradi R, Chaman R, Complement Ther Clin Pract. 2011 Feb;17(1):50-3.), on découvre que 120 femmes ayant subi une épisiotomie lors de l'accouchement ont participé à une étude clinique afin d'évaluer l'apport éventuel de l'huile essentielle de lavande vraie dans le processus de cicatrisation. Pour cette étude, 60 femmes sur 120 ont été traitées avec une huile d'olive dosée à 1,5% d'huile essentielle et des bains de siège avec 5 à 7 gouttes d'huile essentielle de lavande dans 4 litres d'eau deux fois par jour pendant 10 jours. Les 60 autres femmes du groupe témoin ont reçu des soins de routine à base de Povidone iodée. Au 10ième jour, l'étude a démontré que le groupe de femmes traitées avec la lavande était moins sujet à la douleur, ne connaissait pas de cas d'oedèmes de plus de 2cm et  souffrait de rougeurs significativement réduites.  La différence avec le groupe témoin était sans appel : l'apport de l'huile essentielle de lavande dans le traitement était bénéfique. Conclusion : Cette étude de cas nous porte à croire qu'il est intéressant d'ajouter de l'huile essentielle de lavande vraie dans le traitement de plaies, même si en toute logique on pense bien plus souvent aux huiles astringentes de géranium, de ciste ou de bois de rose, souvent alliées au tea-tree et à la camomille. Enceinte ? Pensez aussi à découvrir notre huile de massage "Assouplissement du périnée" de la gamme Féminaissance pour préparer la peau  à l'accouchement.