Santé au naturel

Épidémie de grippe : les huiles essentielles à la rescousse

Épidémie de grippe : les huiles essentielles à la rescousse

L’hiver, le mois de février en particulier, est un moment particulièrement propice aux épidémies de grippe. Si les vaccins sont des moyens efficaces de prévention, en cas d’affection déclarée, la chimie de synthèse a peu à offrir. Du paracétamol pour faire tomber la fièvre, des anti-douleurs, de l’acide ascorbique (la vitamine C), de bons conseils de base comme une hydratation suffisante et une alimentation équilibrée et vitaminée. Face à ce pauvre arsenal thérapeutique, certaines dérives ont parfois lieu. Et ce, même si elles sont sans fondements comme la prescription d’antibiotiques « au cas où ». Dans ce cadre, certaines huiles essentielles peuvent apporter une réelle plus-value.

Les solutions naturelles

En homéopathie, Oscillococcinum est devenu un incontournable auprès du grand public. L’oligothérapie conseille le cuivre avec succès. La phytothérapie allie le pouvoir de l’échinacea sur l’immunité à la vitamine C contenue dans l’acérola. Tandis que l’apithérapie préconise la propolis grâce à ses bienfaits sur nos défenses naturelles. Propolis qui, combinée aux huiles essentielles en multiplie d’ailleurs les principes actifs.

Dans le champ des thérapies naturelles, l’aromathérapie fait figure d’exception. Ses composés actifs agissent pour la plupart selon la même logique que les solutions allopathiques. C’est à dire directement sur l’agent pathogène mais également sur les symptômes de l’affection. Mieux encore, chaque huile essentielle représente en elle-même une large palette de molécules aromatiques. Ces dernières s’allient dans des synergies actives pour obtenir une efficacité redoutable.

Découvrez notre synergie spéciale immunité

Prévention avec les huiles essentielles

Il est toujours utile de rappeler l’importance des notions d’hygiène élémentaire. Se laver les mains plusieurs fois par jour, éviter les contacts physiques avec des personnes potentiellement infectés, et veiller particulièrement à la qualité de son sommeil et de son alimentation.

En parallèle, la prévention s’opère principalement sur 2 fronts :

Assainir l’air

En diffusant des huiles essentielles de Ravintsara et/ou d’Eucalyptus radié avec un diffuseur à froid ou le mélange pour diffuseur Force et Vitalité.

En utilisant les spray assainissants Aromaforce qui combat et neutralise les virus, bactéries et microbes grâce à sa combinaison de 15 huiles essentielles de Madagascar. Vaporisez 5 secondes en circulant dans la pièce à assainir, 2 à 3 fois par jour, en aérant bien les pièces.

Stimuler les défenses naturelles de l’individu:

Optez pour les Capsules Nez-Gorge ou les Capsules Bronches en fonction de votre zone de sensibilité, à raison de 1 à 2 capsules avant le repas du matin et du soir.

En application cutanée, appliquez la Solution Défenses Naturelles en friction locale. 3 à 5 gouttes sur les poignets, le thorax ou le dos, 2 à 3 fois par jour. Cette synergie peut également être diffusée dans l’air pour l’assainir.

Trouvez le point de vente près de chez vous

PRÉCAUTIONS

Attention à respecter scrupuleusement les règles de diffusion.

Pour les enfants (6 à 12 ans), on veillera à diluer le mélange d’huile essentielle appliqué dans la même quantité d’huile végétale. 

Pour soutenir les défenses naturelles des tout petits (de 3 mois à 36 mois), Pranarôm a créé spécialement la solution PranaBB Défenses naturelles. Appliquez 2 à 3 gouttes du mélange sur chaque voûte plantaire, 2 fois par jour. Pour un enfant de 3 ans à 6 ans, on peut doubler cette dose.

NOS PRODUITS À PORTÉE DE MAIN

4020110-HECT - Top - NAT and BIO

Huile Essentielle de Ravintsara - Bio

10 ml - Bio
Sale price12,10 €
4020110-HECT - Top - NAT and BIO

Huile Essentielle d'Eucalyptus radié

10 ml
Sale price5,75 €

CONTINUER LA LECTURE

Choisir son huile végétale : quelle composition en acides gras ?

Les huiles végétales sont au cœur des débats sur la santé et la bonne hygiène de vie depuis quelques années. Pourtant, face à la multiplication des informations, il est parfois difficile de s’y retrouver entre les « bonnes » et les « mauvaises » graisses. Une obsession qui peut avoir ses effets pervers, comme des carences en Oméga 3, entraînant des déséquilibres à divers niveau, notamment inflammatoires.  Comme toujours, l’essentiel est de trouver une stabilité, en optant pour des acides gras dont la composition répond réellement à nos besoins. Saturé/insaturéandnbsp;? Les acides gras insaturés sont des acides gras qui comportent une ou plusieurs doubles liaisons carbone-carbone. Ils se divisent en deux catégories : les acides grasandnbsp;mono-insaturés, en ce compris les Omega 9, qui ne possèdent qu'une double liaison,les acides grasandnbsp;polyinsaturés, comme les fameux Omega 3 et 6 qui possèdent plusieurs doubles liaisons. Liquides à température ambiante, ils comprennent les fameux acides gras essentiels impossible à produire par notre corps, l'obligeant à les puiser dans son alimentation et son environnement. Au sein des Oméga 6, on parle souvent de 2 types d’acides. Les acides linoléiques et les acides gamma-linoléiques (GLA), souvent recommandés pour les peaux matures. L’huile végétale d’Onagre en est particulièrement bien pourvue. Elle se retrouve ainsi souvent recommandée pour favoriser l'élasticité de la peau. Lesandnbsp;acides gras saturés, quant à eux, n'ont pas de liaison C=C. Ils sont solides à température ambiante sous nos latitudes et se conservent plus longtemps que les acides gras insaturés. Les plus connues sont l’huile de coco ou le beurre de Karité. andnbsp;Les insaponifiables Les vertus nutritionnelles d'une huile végétale proviennent d'une part des acides gras et d'autre part des insaponifiables. Ceux-ci, bien que n'entrant que pour 1 à 15% dans la composition d'une huile végétale, apportent une contribution proportionnellement élevée. On y retrouve par exemple les vitamines E aux vertus antioxydantes. L’huile végétale de Cranberry en est particulièrement fournie. Les phytostérols et les Triterpènes ont des vertus cicatrisantes, réparatrices et anti-inflammatoires. On en retrouve dans le beurre de karité et l’huile végétale d’Argan. Si leur apport dans les vertus d'une huile végétale est considérable, ce sont également les insaponifiables qui peuvent expliquer pourquoi certaines d'entre elles, comme l'huile végétale de rose musquée, sont déconseillées aux peaux sensibles. Les macérats huileux, quant à eux, sont rarement choisis pour leurs insaponifiables (puisqu'ils proviennent d'une huile neutre), mais seront plutôt choisis pour les actifs de la plante macérée. Qu’est-ce qu’une huile végétale équilibréeandnbsp;? Cela dépend, comme toujours, de l’effet recherché.2 valeurs sont importantes: la proportion des acides qui composent l'huile végétale et leur ratioandnbsp;: Un ratio Oméga-3/Oméga-6 élevé favorisera un équilibre inflammatoire. Elle sera « apaisante » et appropriée aux peaux sensibles. L’huile végétale de Cranberry est particulièrement riche à cet égard, ainsi que l’huile végétale de Rose musquéePlus le ratio Omega-6/Oméga-9 est élevé, plus l’huile favorisera l’hydratation indirecte de la peau en l'aidant à créer un meilleur ciment intercellulaire, particulièrement efficace pour limiter la déshydratationDe manière générale : plus une huile sera riche en acides gras polyinsaturés (Oméga 3 et 6), plus elle possédera une texture pénétrantePlus l’huile sera riche en acides gras monoinsaturés (Oméga-9), plus elle sera nourrissante et assouplissante, comme les huiles végétales d’avocat (70%), de macadamia (75%), ou encore de ricin (85%)Plus une huile est riche en acides gras saturés, plus elle offre une barrière protectrice. Comme par exemple, l'huile de coco ou de karité Comment choisir mon huile végétaleandnbsp;? En d’autres termes, en cas de crevasses, optez pour une huile riche en acides gras saturés et en insaponifiables. Cela favorisera la cicatrisation et créera un effet barrière comme un bouclier protecteur des agressions extérieures. En prévention, ces huiles peuvent également être intéressantes pour lutter contre le froid ou autres agressions, sur les zones sensibles.Exemples : Les huiles végétale de Karité ou de Coco. Pour les peaux sèches avec effet peau de croco ou les cheveux cassants, optez plutôt pour une huile végétale riche en Oméga 9. Par exemple, l’huile végétale d’Avocat qui se révèle particulièrement nourrissante. Elle va ainsi permettre de rétablir les liens et rendre la peau plus lisse et équilibrée. Pour soutenir l’hydratation naturelle de la peau, on privilégiera les huiles particulièrement équilibrées en acides gras polyinsaturés (Oméga 3 et 6), avec de préférence un ratio plus important en Oméga 3, qui apportent à la peau les éléments qui lui permettront de renforcer sa barrière naturelle de l’intérieur. De manière générale, on optera pour les huiles végétales de Cranberry, d’Argan, de Nigelle et de Rose musquée. Et à long termeandnbsp;? On l’a vu, les huiles végétales utilisées en voie externe représentent une solution simple et naturelle pour pallier à certains petits problèmes de peau du quotidien. En revanche, l’application cutanée ne suffit pas, puisqu’elle soigne uniquement le symptôme sans traiter la cause. En d’autres termes si vous avez la peau sèche, appliquer un corps gras ne suffit pas. C’est le signe d’un déséquilibre lipidiques et d’un défaut d'hydratation dans votre corps auquel il est important de répondre par des mesures simplesandnbsp;: Boire beaucoup d’eauFaire attention à sa consommation d’alcool qui déshydrateConsommez de bons lipides par voie orale, en particulier ceux riches en Oméga 3. Comme par exemple, l’huile végétale de nigelle ainsi que les huiles végétales d’onagre et de bourrache, qui sont particulièrement intéressantes pour répondre aux besoins spécifiques des peaux maturesA découvrir les huiles végétales en capsules Pures ou mélangéesandnbsp;? Les huiles végétales sont une excellente base de dilution pour les huiles essentielles. Elles peuvent également s'utiliser pures sur la peau avec des effets différents en fonction de leur composition. Toutefois, pour une texture plus onctueuse et une pénétration plus rapide, créez une petite émulsion dans vos mains en mélangeant votre huile végétale à une noix de gel d’Aloé Vera. Si vous souhaitez préparer votre émulsion à l’avance, pensez à bien rajouter un conservateur naturel. Les huiles végétales se conservent généralement 6 mois après ouverture. Tableau propriétés et usages des huiles végétales à télécharger Télécharger ici -andgt; Propriétés et usages des huiles végétales

Choisir son huile végétale : mes alliées pour l’hiver

Froid, vent, pluie, frottement des vêtements et brusques passages du chaud au froid… L’hiver met notre peau à rude épreuve en s’attaquant directement à sa couche protectrice qui s’affaiblit petit à petit. Résultat : notre peau à tendance à se dessécher et à perdre en tonus et en vitalité créant au passage des tiraillements et un inconfort, voire des rougeurs ou la peau qui pèle. Leurs vertus naturellement hydratantes, cicatrisantes, apaisantes, voire anti-inflammatoires ou anti-âges en font de véritables alliées de l’hiver. Les huiles végétales offrent une réponse simple et efficace, un geste à adopter dans sa routine quotidienne. Reste à choisir celle qui vous convient le mieux, vous avez l’embarras du choix !